Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Une vie au service des campeurs


Jacques Royer, gérant du camping Les Peupliers de Seltz, vient de prendre sa retraite, après 18 ans de service.

 

Jacques et Bernadette Royer vivent depuis bien longtemps au rythme des vacanciers. A 60 ans, Jacques vient de quitter le camping Les Peupliers, mais il donne quelques coups de main à son épouse, Bernadette, qui va continuer à gérer le 2e camping municipal de Seltz, Aux bords du Rhin, pendant encore 3 ans.

Tous 2 apprécient ce métier polyvalent, même s’il est très prenant : un gérant de camping n’est pas en vacances, il doit être réactif et répondre aux besoins de chacun, quelque soit l’heure du jour ou de la nuit !

 

Une ville dans la ville

« Les Peupliers est l’un des campings les plus grands d’Alsace, avec 280 emplacements, un lac, des terrains de jeux, une buvette…», explique Jacques « C’était comme une petite ville, il y avait énormément de monde. Il fallait savoir tout faire : accueil, entretien, paperasse… Parfois, on m’appelait la nuit pour un problème. Je ne comptais pas mes heures! ».

 

Au fil des ans, le couple a fait énormément de rencontres et a aussi tisser des liens avec des campeurs habitués. « Il y avait des grincheux, comme partout, mais, dans mon camping, tout se passait bien. J’aimais beaucoup le contact avec les gens et j’en ai de bons souvenirs. Beaucoup revenaient et il y a des enfants de campeurs que j’ai vus grandir ! ».

 

Jacques, ou « l’ami Jacky » comme on le surnomme à Seltz, est également très apprécié dans la commune. Quand il en a le temps, il aide les associations locales, surtout en hiver, quand le camping est au repos, pour la fête de Noël par exemple. Désormais, ayant quitté sa 2e maison, Jacky va s’occuper de son jardin et de ses animaux, mais il va aussi aider son épouse dans l’autre camping, pour rester dans le bain. « J’ai de quoi m’occuper à la maison mais le camping me manque déjà !
C’était 18 ans de ma vie ».

 

Relève assurée

Thierry Chedoz a pris le relais au camping, qui est ouvert depuis fin mars. Il a encore quelques habitudes à prendre mais tout se passe bien. « Il y a beaucoup de choses à faire, mais c’est un métier enrichissant. Bientôt, il y aura plus de vacanciers et nous mettrons en place des animations pour essayer de satisfaire tout le monde, les jeunes et les moins jeunes. En août, par exemple, il y aura des séances de yoga ouvertes aux vacanciers et aux seltzois. Pour travailler dans un camping, il faut aimer se mettre au service des gens et c’est mon cas. Je suis confiant pour les mois et les années à venir. ».  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales