Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Une réserve au vert


A l’image de l’équipe première en Nationale 1, la réserve du Basket Club Gries-Oberhoffen en
Nationale 3 tutoie les sommets. A l’origine de ce succès, un savant mélange entre jeunes pousses et joueurs d’expérience.


 

Pour le moment, les « Géants Verts » portent bien leur nom. En Nationale 1, l’équipe première du Basket Club Gries-Oberhoffen, coachée par Ludovic Pouillart, pointe en tête du championnat, à égalité avec Saint-Vallier*. Dans la poule K de Nationale 3, le BCGO II est également assis sur le trône, aux côtés des Haut-Rhinois de Rixheim, avec un bilan de 11 victoires pour seulement 2 défaites.

  

« Il y a une bonne alchimie dans l’équipe », se félicite Julien Boudeville, l’entraîneur de la réserve griesoise. « J’ai une génération de très jeunes joueurs d’environ 17 ans, puis une autre qui commence à avoir beaucoup d’expérience malgré son jeune âge et pour finir, j’ai trois “anciens” (Majstorovic, Huttel et Maksimovic) qui encadrent tout ça ».

  

Après des débuts moyens lors du premier mois de compétition (3 victoires, 2 défaites), les Nordistes ont ensuite sacrément appuyé sur le champignon. Avant de recevoir la DA Dijon (3e) ce samedi (20h), les partenaires de Dylan De Amorin restent en effet sur une série de huit -larges- victoires consécutives. De ces huit victimes, seule l’équipe de Saint-Apollinaire n’a pas pris la foudre, battue 68-73. « On a réalisé une bonne première partie de saison et on reste sur une bonne dynamique », se réjouit le coach bas-rhinois, qui nourrit toujours des «regrets» par rapport à la défaite concédée en début d’exercice à Schaeffersheim
(83-71).

  

Depuis cette dernière défaite en date, subie le 21 octobre dernier, les Griesois font figure de grands favoris à l’accession en Nationale 2. « On veut finir dans les 2-3 places en fin de saison », avoue humblement Julien Boudeville. « La première en fait donc partie ».

  

Mais avant de penser à une éventuelle promotion, le technicien des « Verts » préfère retenir le bon comportement de ses jeunes joueurs. « Ils prennent de plus en plus de place », assure-t-il. « Notre première mission reste de former des jeunes pour les amener en Nationale 1. Cela fait quelques années qu’on a misé sur l’aspect jeunes et la formation. Une identité a été créée et depuis, tout le monde a bien compris son rôle ».

  

Les résultats actuels le prouvent.

  

*Position avant la rencontre de samedi dernier entre la Charité et Gries, hors de nos délais de bouclage.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales