Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Une Présidente au four et au moulin


Depuis deux ans, Elisabeth Zilliox est la Présidente de l’Entente Lampertsloch/Merkwiller, petit club de Division 3 départementale qu’elle chérit depuis plus de 30 ans.

 

L’hiver a duré longtemps du côté de Lampertsloch/Merkwiller. Les seniors 1 de l’Entente ne reprennent leur championnat de D3 départementale que ce dimanche 25 mars face au
FC Batzendorf. Au final, ils auront passé plus de 4 mois sans disputer de rencontre officielle. En attendant, les joueurs de Bernard Jully ont trouvé de la chaleur dans les plats concoctés par... leur Présidente !

  

Au club depuis 1986

« Je leur fais à manger tous les jeudis soir », lance Elisabeth Zilliox. « C’est une tradition au club. On se retrouve à 25 personnes (avec les joueurs de l’équipe 2). Ce n’est pas un petit repas et je ne suis pas cuistot ! »

  

Aux petits soins, la Présidente adapte même les plats en fonction des goûts de ses footeux. « Leur menu préféré, c’est l’émincé de volaille » souligne-t-elle d’emblée.
« Mais je fais des fois deux menus, un pour les vieux, et surtout un pour les jeunes car ils sont difficiles ! Quand je fais un estomac de porc farci pour les vieux, les jeunes ont des steaks hachés. C’est presque comme au resto ! » (rires)

Arrivée au club en 1986 dans les traces de son mari footballeur, Elisabeth Zilliox est très vite devenue Vice-Présidente du club, avant d’en prendre la tête il y a deux ans. Depuis, et encore plus qu’auparavant, elle est la cheville ouvrière du club.
« Etre Présidente, c’est pratiquement un temps partiel, surtout dans un petit club. Il faut pratiquement tout gérer, tout diriger. Tout revient vers toi ».

 

Des jeunes à « mater »

Qu’est-ce-qui l’anime ? « L’ambiance, puis j’ai toujours été dans le foot ». Elisabeth Zilliox est de ces bénévoles qui font vivre le football amateur. Au club environ 3 jours par semaine, elle garde un œil attentif sur « ses » nombreux jeunes au sein des équipes seniors.
« C’est l’avenir », reconnaît-elle.
« Mais il faut d’abord les mater et les mettre sur les rails ».

  

Pour l’instant, ça ne fonctionne pas trop mal. L’équipe première figure à la 5e place du groupe de D3* avec un bilan équilibré de 4 victoires, 1 nul et 4 défaites. A 5 points de la 3e place, potentiellement éligible à la D2. « On voudrait bien monter cette année », ne se cache pas Elisabeth Zilliox. « On aimerait être dans le lot ». Attention car le repas du jeudi soir risquerait fort de se transformer en banquet !

 

*Classement avant les rencontres du dimanche
18 mars, hors délais de bouclage.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales