Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Une dimension locale au musée


À Pfaffenhoffen, Carole Michel-Merckling, en charge du Développement au musée de l’Image Populaire depuis le 1er février dernier, s’engage avec enthousiasme dans ses nouvelles fonctions.

 

Carole Michel-Merckling succède à Rosemay Zurcher qui a rejoint le service Presse de l’Eurométropole et Ville de Strasbourg en début d’année. Et au delà de ses nouvelles fonctions, Carole souhaite s’attacher à démocratiser la culture, car « elle n’est pas réservée à une élite. La culture doit être accessible à tous et mérite d’être sauvegardée ». Carole Michel-Merckling, originaire et habitante de Val de Moder, connaît bien l’environnement local et est aussi conseillère municipale. Elle partage son temps entre son nouveau poste (70%) et celui de chargée de communication (30%) à la commune de Val de Moder où elle s’occupe du bulletin municipal, du site internet et de la page Facebook. 

 

Dynamisme et attachement local

« Après mes études, j’ai occupé différents postes : chargée de communication, décoratrice d’intérieur, infographiste ... Aujourd’hui cette expérience professionnelle s’emboîte parfaitement aux besoins du musée comme, par exemple, l’organisation de la scénographie [mise en espace des œuvres, des objets et des textes et constitution du contenu d’une exposition] mais aussi la réalisation des supports visuels et bien d’autres. Mon amour de l’Art sous toutes ses formes fait le reste » explique Carole. Car, pour elle, tout a besoin d’être compris donc expliqué. Dynamique et attachée à sa culture locale, de nouveaux projets ont déjà vu le jour. 

 

Dès le printemps, le musée accueillera les résidents de l’EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) de la commune à l’occasion d’une sortie trimestrielle autour d’ateliers, de discussions et de conférences, « l’objectif étant de créer le lien en mettant en connexion les résidents et un événement du musée » ajoute Carole. Un vœu lui tient aussi à cœur : un grand projet artistique de proximité avec les écoles locales afin de mettre en liaison les élèves et la vie du musée à travers l’installation d’une exposition commune.

 

Des journées bien remplies

L’exposition temporaire Alter Ego, livres d’amitié et réseaux sociaux du 16e siècle à nos jours, prendra place au musée du 10 juin au 10 novembre prochains. Et son organisation bat son plein. « Nous empruntons les ouvrages à la Bibliothèque Nationale Universitaire de Strasbourg. La pré-sélection est faite. Et de nombreuses animations sont à mettre en place : ateliers d’écriture et de restauration, également une mini-expertise de livres ouverte aux particuliers » indique Carole. 

 

Le 19 mai aura lieu la nuit des musées « plongés dans le noir et simplement éclairés à l’aide de bougies. Seules certaines œuvres seront éclairées pour une découverte plus intimiste voire solennelle ». Dans le cadre de l’Éveil des Sens en partenariat avec le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, en octobre prochain, de nombreuses animations sont prévues : une rencontre intergénérationnelle entre les résidents de l’EHPAD et les enfants du périscolaire, des sorties de résidence, l’une en joëlette en collaboration avec le Club Vosgien et l’autre en vélo-tandem avec les cyclistes de l’association Road Team de Val de Moder et l’association Osons la différence. « Des sorties qui mettent en connexion culture, pédagogie, esprit sportif et la compréhension du handicap » souligne Carole.

 

Chaque mois, une visite Coup de cœur est organisée où les 4 guides bénévoles du musée vous entraînent, chacun leur tour, dans la découverte intimiste de leur œuvre préférée. Un moment d’échange autour de l’Art.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales