Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Une convention pour faire battre le cœur de Haguenau


Le 22 août dernier, la salle d’honneur de l’Hôtel de ville de Haguenau a accueilli le public d’un mariage un peu particulier: celui de Haguenau avec le plan national « Action cœur de ville ». Retour sur le programme et ses répercussions dans la 1ère ville signataire d’Alsace.

 Les villes moyennes au cœur de l’action

Le programme « Action cœur de ville », projet initié par le gouvernement en décembre 2017, est un plan d’action visant à redynamiser les centres-villes des agglomérations de taille moyenne. 

Au total, 222 villes de métropole et d’Outre-Mer ont été sélectionnées pour bénéficier d’aides afin de replacer la ville au cœur de la dynamique territoriale. 5 milliards d’euros seront investis dans ce projet. 

 

Si le budget alloué est important, c’est parce que les villes moyennes, regroupant un quart de la population française, constituent « un maillon essentiel des espaces infra-départementaux et, dès lors, de la structuration du territoire ». Plus que le développement de la ville, c’est donc également la dynamique des territoires alentours qui est en jeu. 

 

« Une opération cœur de ville ne peut s’entendre que dans le cadre d’un projet plus large », précise Claude Sturni, Maire de Haguenau. Le plan d’action s’articule autour de 5 axes déterminés à l’échelle nationale, allant de l’amélioration de l’attractivité des habitats à un développement économique et commercial équilibré, en passant par la mise en valeur des formes urbaines, des espaces publics et du patrimoine.  

 

Dynamiser le cœur de ville,
un projet déjà engagé

A Haguenau, la volonté de dynamisation du cœur de ville n’est pas nouvelle. L’agglomération est d’ailleurs l’une des plus dynamiques de France et mène depuis plusieurs années de nombreuses actions et projets d’aménagement, d’accessibilité et d’animations culturelles. En témoignent par exemple la récente rénovation du Lycée Robert Schuman, la création de l’espace Sébastien Loeb ou encore du Musée du Bagage. 

 

Dans la 1ère ville d’Alsace en terme de superficie, le programme « Action cœur de ville » ne visera donc qu’à « amplifier ce travail de cœur de ville, cette démarche, qui, à Haguenau, n’est pas nouvelle », comme le précise Jean-Luc Marx, préfet de la région Grand-Est. 

 

Les changements à prévoir

Ce 22 août, la signature de la convention « Cœur de ville », en présence du Maire de Haguenau, du représentant de la Communauté d’Agglomération et des partenaires financeurs, a marqué le début des actions concrètes. Dès à présent va débuter une phase de diagnostic pour déterminer les atouts, potentiels et fragilités de la ville. Le pilotage de la démarche sera assuré par le comité de projet constitué pour l’occasion, regroupant les services de l’Etat et les différents partenaires. 

 

A l’heure actuelle, certaines améliorations sont d’ores et déjà déterminées. « L’actualité tourne autour de 3 projets : le projet Nautiland 2, pour donner une nouvelle vie au parc aquatique, la réalisation d’une résidence de logements étudiants et la rénovation de l’espace gare », indique le Maire. 

 

Des changements qui pourront être constatés au cours des 5 prochaines années, durée de l’engagement prévue par la convention. 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales