Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Une boulangerie pour Kotoka


L’association Brumath-Kotoka réalise depuis plus de 20 ans, de nombreuses actions solidaires en Côte d’Ivoire. Elle organise un repas ce dimanche, au centre culturel de Brumath. 

 

Après de nombreuses années à garder, dans un coin de sa tête, le souvenir de ses rencontres en Côte d’Ivoire, Etienne Wolf, Maire de Brumath, décide, à la fin des années 1990, de venir en aide à une partie de la population. En 1997, il part à la découverte de Kotoka, un village de 5 000 habitants, isolé au Sud-Est du pays, aux portes du Ghana. Hospitalité, accueil, mais aussi mortalité infantile élevée et manque cruel de soins caractérisent la vie de ses habitants. « Nous avons compris que c’était à ce niveau-là que nous devions les aider », se souvient-il.
« Le village est au fond de la brousse, à 35km du 1er hôpital. Les habitants avaient donc avant tout besoin d’un dispensaire sur place, afin de soigner gratuitement les malades. Nous y sommes donc retournés 2 ans plus tard, et l’avons construit. Un infirmier a été embauché par l’Etat de Côte d’Ivoire et a pu s’installer dans le logement que nous avons conçu pour lui ». 

 

Des valeurs humaines 

Depuis plus de 20 ans, l’association Brumath-Kotoka dont il est le Président, et les quelques 120 personnes qui en font ou en ont fait partie, ont réalisé de nombreuses actions pour améliorer la vie des jeunes et moins jeunes du village. Entre autres : la création d’une maternité, d’une bibliothèque scolaire puis de 3 classes de maternelles, la prise en charge, en France, d’un enfant ivoirien gravement malade, la mise en place d’ambulances, la restauration de matériels, et l’achat de 10 hectares de terrain qui permet aux habitants de vendre des graines de palmier et d’entretenir leur village. « Les membres de l’association sont issus de tous les corps de métiers nécessaires à nos actions. Nous sommes tous des bénévoles et défendons nos valeurs : chacun d’entre nous offre ses vacances pour partir à Kotoka et y travailler tous les 3 ans. Toutes les personnes qui se sont impliquées ont été marquées par cette expérience. Je souhaite transmettre des valeurs humanitaires aux jeunes pour que demain ils fassent le choix d’aider les autres ».

 

Un nouveau projet

L’été dernier, ils étaient 17 volontaires à s’y rendre pour améliorer encore la qualité de leur hôpital. « Aujourd’hui, notre objectif est de mettre en place une boulangerie, car le pain y est apprécié. Nous aimerions partir avec des boulangers à la retraite, pour former des personnes sur place, et que ces Ivoiriens puissent faire vivre eux-mêmes leur boulangerie. Mais jusqu’en 2008, le village n’avait pas d’électricité. A l’heure actuelle, il est équipé, mais nous ne savons pas si c’est assez puissant pour faire tourner une boulangerie. Si tout va bien, elle devrait voir le jour en 2020 ou 2021 ». 

 

Brumath-Kotoka a en effet pour mission de permettre à la population locale de travailler et d’être rémunérée. « Lorsque nous y séjournons, nous faisons appel à eux pour nous faire la cuisine par exemple. Chaque corps de métiers forme également des jeunes du village. Nous les payons pour qu’ils viennent nous aider à travailler sur les chantiers, et qu’ils puissent plus tard entretenir les bâtiments. En 1999, un maçon à la retraite a offert sa malle d’outillage à laquelle il tenait beaucoup, à un jeune homme qu’il avait formé et qui l’avait beaucoup ému. Ce jeune est aujourd’hui devenu le maçon de référence à Kotoka ! » se souvient le Président, qui leur rend visite chaque année.

  

Un goulash le 11 mars 

Pour réaliser les différents travaux, l’association a besoin de fonds. Elle organise donc le
11 mars prochain, un goulash au centre culturel de Brumath, à l’occasion de la 3e fête du marcassin. Au menu : goulash de marcassin et spaetzle, assiette de trois fromages, dessert et café pour 25 euros (15 euros pour les moins de 10 ans). 

 

Inscriptions : 06 19 37 50 89 

ou associationkotoka@gmail.com   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales