Maxi Flash

Une artiste de Seltz récompensée


La retraitée Denise Lallemand-Soltana vient de recevoir le 2e prix en poésie classique au Concours Littéraire des Arts et Lettres de France !

 

Denise Lallemand-Soltana est née et habite à Seltz. Tout le monde la connaît. Elle a travaillé dans la boulangerie familiale avant de rejoindre l’armée de terre. Depuis sa retraite, elle se consacre à ses loisirs, et surtout à la poésie.
« J’ai commencé à écrire lors de ma dernière année à l’armée. Pour Noël, mon chef m’avait demandé d’écrire un petit texte sur chaque personne, et ça m’a plu. Maintenant, c’est ma passion ».

 

De nombreux prix

Après avoir composé quelques poèmes, elle a passé un 1er concours en 2013, mais sans succès. « Je mélangeais les styles, je ne connaissais pas bien les règles de la poésie classique. J’ai alors pris des cours avec Jacques Vandomel, membre de l’Académie des poètes classiques de France, et maintenant, je ne peux plus me passer des règles. C’est ce qui donne de la musique à mes poèmes ».

 

Elle a beaucoup progressé, a continué à composer des poèmes classiques ou libres, en français ou en alsacien, et a été récompensée par la suite. En 2014, au Summerlied à Ohlungen, elle a reçu le 1er Prix et une Mention spéciale du jury. Au concours du Centre Européen pour la Promotion des Arts et des lettres de Thionville, elle a obtenu, en 2015, la Médaille d’or puis, en 2017, le Grand Prix Raymond Matzen, la Médaille d’argent en poésie classique, le 1er Prix dans la catégorie humour et une Mention très honorable en poésie libre !
« Ce concours est très rude. Il y a des gens de tous les pays qui participent. Tous ces prix m’ont étonnés moi-même ! ».

 

Enfin, en mars dernier, elle a reçu le 2e prix en poésie classique au Concours Littéraire des Arts et Lettres de France. Rien ne l’arrête !

 

Bientôt un 2e recueil

Pour sa famille et ses amis, Denise a fait imprimer un beau recueil de 91 poèmes, et elle prépare déjà le 2e. 

« Les thèmes sont l’amour, la famille, la nature, le terroir… Je m’inspire souvent de ma région ». Beaucoup de poèmes sont effectivement dédiés à ses origines, comme « Mon Alsace » : « Contemple mon terroir dont les épaules rondes. Des monts de sapins bleus vallonnent l’horizon ! Ici les toits pentus, dans les lumières blondes. Enlacent leur clocher à la claire oraison… ».

 

Elle donne aussi vie à ses compositions en les lisant lors de la fête des aînés à Seltz, devant un public qu’elle connaît bien. Et ses poèmes sont parfois publiés dans le bulletin communal de Seltz. Peut-être avez-vous déjà eu la chance de les lire.   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer