Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Un premier rendez-vous musical


À Mertzwiller, la nouvelle année démarre au son des Hivernales, première édition de son festival de musiques. De Bach au jazz manouche en passant par la chanson française et le jazz feutré, envolez-vous pour un moment musical d’exception. 

 

Le projet est né d’une constatation toute simple : « Le début d’année est souvent une période creuse, nous souhaitions divertir le public tout en sortant de la grisaille de l’hiver. Nous avons donc décidé de faire vivre la musique dans la commune » explique Jean-Claude Strebler, maire de Mertzwiller. Portée par Nicolas Jean, directeur de l’école de musique de Mertzwiller, et les musiciens de la commune, la manifestation proposera une large palette musicale pour tout public.

  

Nicolas Jean, 32 ans, est directeur de l’école de musique de la commune depuis 2008 mais aussi de celle d’Offendorf. Il est également directeur de l’Ensemble Musical de Mertzwiller. Outre un parcours riche -conservatoire de Strasbourg et master de musicologie-, son engagement pédagogique auprès des enfants est incontestable. Il a créé de toutes pièces l’orchestre et la chorale des élèves de Mertzwiller. « Concentration, écoute de l’autre, humilité sont des valeurs humaines transmises par la musique. C’est formateur pour les jeunes » raconte Nicolas Jean. 

Pour l’ouverture du festival, le dimanche 14 janvier, l’orchestre Jonas et la chorale du Collegium Cantorum de Strasbourg, dirigés par Nicolas Jean, chef d’orchestre et du chœur, feront vibrer l’église catholique de Mertzwiller. L’interprétation de l’Oratorio de Noël de Jean-Sébastien Bach, entendue pour la première fois à Leipzig au Noël 1734, réunira une centaine de personnes sur scène : l’orchestre symphonique (35 musiciens), un clavecin, un chœur (mixte de 45 chanteurs) et 4 solistes, Anne-Sophie Schweiger (soprane), Elise Duclos (alto), Akinobu Onu (ténor) et Michel Klopfenstein (basse). Les professeurs de l’école de musique seront au rendez-vous des Hivernales les dimanches suivants à l’Espace Grappelli : Jacqueline Parzyjagla, pianiste et chanteuse (récital Guinguette), Martin Geyer, trompettiste (Sons of Smooth) et Maxime Luck, saxophoniste. Ce dernier clôturera le festival le dimanche 4 février avec Gaga Weiss, guitariste de jazz manouche, lors du concert du Quartet Jazz. Maxime et Gaga sont d’ailleurs tous
2 originaires de Mertzwiller.  

 

Dimanche 14 janvier à 16h à l’église catholique : Oratorio de Bach par l’orchestre Jonas avec la chorale du Collegium Cantorum de Strasbourg – Dimanches à 16h à l’Espace Grappelli : le 21 janvier Récital Guinguette – le 28 janvier Sons of Smooth (jazz feutré) – le 4 février Quartet Jazz    


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales