Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Un nouveau voyage dans le Musée du Bagage


Depuis près de 2 ans, une partie de l’incroyable collection de malles et d’objets du voyage de Jean-Philippe et Marie Rolland trône dans le Musée du Bagage de Haguenau. 11 000 visiteurs sont déjà venus admirer les quelques 200 objets qu’ils ont présentés. 

 

Alors que la dernière exposition abordait le thème du voyage lointain, à partir du 17 mars 2018, c’est un tout nouvel angle qui ravira curieux et passionnés : Du Grand Tour au Tour Opérateur, a pris place dans le Musée. « Cette nouvelle séquence amènera les voyageurs vers des destinations plus proches, telles que Rome, Deauville, Louxor, l’aéroport de Heathrow-Londres ou encore la Côte d’Azur » explique Mathilde Humbert, directrice du Musée du Bagage. « Elle éclairera les visiteurs sur l’évolution du tourisme depuis la moitié du 18e siècle jusqu’au tourisme de masse que l’on connaît actuellement », le tourisme balnéaire, les traversées transatlantiques et l’avènement des congés payés. 

 

Une immersion totale

A peine un pied dans l’exposition, le visiteur est immergé dans l’une des destinations présentées. « L’idée est de réaliser des îlots avec des diffuseurs de sons, qui permettent de s’imprégner des voyages de l’époque. Par exemple, on découvre Rome, à l’heure où les Européens s’y rendaient pour s’inspirer des vestiges antiques ». Puis, le visiteur découvre le voyageur : l’artiste, le globetrotter, l’aventurier, le collectionneur… On y apprend au fil de l’exposition comment le touriste est devenu une part importante de l’économie des pays. 

 

« C’est un travail de longue haleine, pendant lequel les scénographes pensent l’espace et le son ». Cette année elles sont 2 : Alexandra Grandjacques et Andréa Baglione. « Leur proposition nous a séduit car elle est très différente de celle de l’année dernière. Elles nous ont fait une proposition plus linéaire et élégante ». 

 

La malle, un sujet inépuisable

« On peut regarder une malle sous différents angles » ajoute Mathilde Humbert. « Une malle c’est un savoir-faire, un propriétaire, un univers parfois luxueux. Elle peut avoir des qualités esthétiques, mais aussi sociologiques. Elle peut nous faire découvrir des métiers, elle est vectrice d’imagination, de voyage, et porteuse d’une histoire incroyable. Il est très facile de se projeter et de se demander ce qu’elle pouvait contenir. Voilà pourquoi nous essayons de tirer une nouvelle ficelle de cette exposition ». 

 

Du Grand Tour au Tour Opérateur sera visible à partir du 17 mars 2018, tous les samedis et dimanches de 14h à 17h30. Des visites guidées sont également proposées tous les dimanches à 15h par les bénévoles du musée, et le Théâtre des 2 Haches de Schirrhein-Schirrhoffen propose tous les premiers samedis du mois à 15h et à 16h une visite théâtralisée. Une invitation au voyage !   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales