Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Un nouveau bateau transfrontalier


Les pompiers de Karlsruhe possèdent désormais un vrai bateau d’intervention qui pourra, si besoin, venir en aide aux Alsaciens.

  

Auparavant, les pompiers de Karlsruhe n’avaient qu’un petit bateau à moteur, sans pompe, ni radar, ni lance, ce qui était peu efficace. En cas de nécessité, ils étaient obligés de demander de l’aide à leurs collègues et d’attendre d’autres bateaux venus de Mannheim, au Nord, ou de Strasbourg-Kehl, au Sud.

 

Pamina I

Maintenant, ils disposent d’un vrai bateau d’assistance et d’extinction d’incendie, baptisé Pamina I, car son champ d’intervention est la zone couverte par le Palatinat, le Mittlerer Oberrhein et le Nord Alsace. Il mesure 15 m et peut atteindre 60 à 75 km/h, selon le sens du courant.
Il est équipé de 2 lances (d’une capacité de 4 000 et de 8 000L/min), d’une pompe et d’une grue. D’autres tuyaux peuvent y être raccordés. Il sera utilisé en cas d’incendie sur un autre bateau ou sur la rive (peu importe le pays), en cas de naufrage, de pollution aux hydrocarbures ou d’opération sde secours.

 

Coopération transfrontalière

La France n’a pas participé au financement, qui a été supporté par le Land de Rhénanie-Palatinat, le Land du Bade-Wurtemberg et la ville de Karlsruhe, mais Pamina I pourra intervenir côté alsacien si besoin.
De même, des pompiers alsaciens sont parfois amenés à aider leurs collègues allemands.
« Les sapeurs pompiers français et allemands coopèrent depuis bien longtemps », précise Martine Loquet-Behr, du SDIS 67. « Peu importe qu’un problème survienne sur la rive française, allemande ou suisse, nous intervenons partout. Il y a 5 bateaux-pompes sur le Rhin supérieur: 2 à Bâle, 1 à Strasbourg-Kehl, l’Europa I, utilisé par des Français et des Allemands, 1 à Mannheim et maintenant 1 à Karlsruhe, le Pamina I ».

 

L’arrivée de ce dernier est une bonne chose. Il permettra des opérations plus rapides, car il ne sera plus nécessaire d’attendre le bateau de Mannheim ou de Strasbourg-Kehl dans la zone concernée, ce qui prenait du temps en raison des écluses à traverser. « Cela fait 4 ou 5 ans qu’un groupe de travail a été nommé sur ce projet, après avis favorable de la Conférence du Rhin. Le bateau a été inauguré en décembre et sera mis en service prochainement. Il faut encore régler quelques points et définir la zone d’intervention exacte du Pamina I, pour que chacun sache ce qu’il a à faire ».

 

Côté allemand, il serait prévu de construire d’autres bateaux dans les années à venir, afin d’assurer encore plus la sécurité le long du Rhin. 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales