Maxi Flash

Un jus de pommes du jardin


L’atelier de jus de pommes de Bietlenheim va rouvrir ses portes à la fin de l’été. Sur rendez-vous, les particuliers du secteur pourront venir faire presser leurs propres pommes. 

 

La pomme est sans aucun doute le fruit le plus cultivé. En Alsace, il n’est pas rare de posséder son propre pommier. Chaque année alors, de nombreux habitants ne savent plus quoi faire de leurs dizaines, voire centaines, de kilos de pommes : les manger crues, en salades, en tartes, les congeler… et pourquoi pas en faire son propre jus de pommes ? 

 

Dans la Communauté de Communes de la Basse-Zorn, un atelier de jus de pommes a vu le jour en 2006. Il permet aux habitants du secteur d’amener les pommes de leurs jardins et de les faire presser sur place. En une heure à peu près, le particulier repart avec son jus embouteillé, qu’il pourra conserver plusieurs années dans un endroit frais. 

 

10 bénévoles par jour

Pour ce faire, la Communauté de Communes, la Région Alsace, le Conseil Départemental, le Pays de Brumath et le Pays d’Alsace du Nord, ont tous mis la main à la pâte. 

 

Aujourd’hui, l’atelier de jus de pommes est encadré par une quarantaine de bénévoles. « Une journée d’ouverture mobilise une dizaine de bénévoles » souligne Yves Bilger, Président de l’association. 

 

Difficile de se rendre compte de la quantité de travail nécessaire à cette fabrication, sans avoir visité l’atelier. Celui-ci fonctionne grâce à plusieurs machines bien distinctes. Les pommes vont passer par chacune d’entre elles, pour passer à l’état liquide. « Elles tombent dans le pressoir, puis sont lavées » explique Yves Bilger. « Elles sont ensuite rappées, et le jus est filtré une 1ère fois. A ce stade, les drèches tombent et seront récupérées pour être données aux moutons. Le jus passe dans la centrifugeuse, avant d’être pasteurisé, pendant que les bouteilles sont désinfectées. Finalement, le jus est embouteillé dans les bouteilles que le client a amenées au préalable ». Cette année, l’atelier a investi dans une nouvelle machine sophistiquée qui désinfecte les bouteilles par la vapeur. 

 

Des milliers de litres

En 2017, 650 clients ont choisi l’option de l’atelier, et 64 800 litres ont été pressés pendant la période d’ouverture. « Et pourtant c’est peu ! » ajoute Yves Bilger. « L’Alsace a connu une grosse période de gel en avril 2017, et les habitants ont récolté beaucoup moins de pommes. Certaines années, nous sortions jusqu’à 80 000 litres ». 

 

Sur inscription

Pour venir presser ses pommes, c’est très simple : il suffit de prendre rendez-vous avec une personne de l’association. Il faut ensuite venir avec ses pommes et ses bouteilles lavées, le mardi, jeudi ou samedi définit avec l’un des bénévoles. Une inscription de 5€ est demandée, et chaque litre sera facturé 55cts. « Des bouteilles de secours sont disponibles dans l’atelier, au prix de 40cts, mais il est préférable de venir avec les siennes ». 

 

Journée portes ouvertes

L’atelier jus de pommes ouvrira ses portes le 4 septembre. Comme chaque année, une journée de découverte est organisée dimanche 9 septembre. L’atelier sera en marche et ouvert au public. Une paella géante sera proposé à cette occasion.   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer