Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Un festival offensif pour un maintien


Grâce à sa large victoire obtenue à Eschbach (9-0) le dimanche 13 mai, l’AS Gambsheim a officiellement renouvelé son bail en Régional 3. Une performance plus qu’honorable pour un club qu’on n’attendait pas là.

 

Eté 2017. Troisième de son groupe de Promotion d’Honneur derrière la réserve des Pierrots Vauban et le FC Drusenheim, tous deux promus à l’étage supérieur, l’AS Gambsheim s’apprête à repartir dans la même division. Mais avec la dégringolade du SC Dinsheim et la disparition du Mars Bischheim, les « Jaune et Noir » sont finalement invités à rejoindre le R3, en qualité de « meilleur troisième ». Inespéré.

  

Une chance à saisir 

« On a été l’invité de la dernière minute », souligne Yves Rollet, l’entraîneur de l’ASG. « On ne savait pas trop où on mettait les pieds. On ne s’est donc pas mis de pression inutile. On cherchait à jouer le maintien, comme pour tout promu ».

  

Propulsé dans un groupe composé de quelques gros bras tels que Gundershoffen ou l’Olympique de Strasbourg, Gambsheim s’était préparé à souffrir. Mais avec la refonte des championnats liée à la création de la Ligue du Grand Est, seule une équipe allait être reléguée en fin de saison. Une aubaine. « Une seule descente (dans un groupe de 12, ndlr) en fin de saison, ce n’est pas courant », affirme l’entraîneur gambsheimois. « C’était une chance à saisir ».

  

Et Gambsheim l’a saisie, en profitant notamment de la saison calvaire vécue par le FC Eschbach, soumis à une cascade de blessures. « On a relativement bien commencé puis on s’est mis à stagner pour régresser au classement. Mais on ne s’est pas trop affolé car Eschbach était presque condamné à la trêve ».

  

Trois matches encore au programme

Nouveau clin d’œil du destin, l’ASG a officiellement assuré son maintien grâce à sa dernière victoire en date, à Eschbach. « C’est un grand ouf de soulagement », savoure Yves Rollet. « Ça aurait pu être le match piège mais on a fait le match qu’il fallait. On a respecté notre adversaire. En plus, ça faisait un moment qu’on ne marquait pas, ces 9 buts ont fait du bien à nos attaquants (un triplé de Weber ajouté à trois doublés de Deiss, Brun et Florian Spigel). C’est une grosse bouffée d’oxygène pour tout le monde ».

  

Il reste désormais trois rencontres à Gambsheim (réceptions de Hunspach et Hochfelden, déplacement à Vauban II) pour tenter de quitter l’avant-dernière place.
« On veut en gagner encore au moins un. Mais bon, si on en gagne trois, on les prendra aussi (rires) ».  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales