Maxi Flash

Un chœur de femmes et des chansons d’hommes


Dièz’elles, c’est l’histoire de 15 chanteuses, une cheffe, et leurs musiciens. Tous, partagent leur passion pour la musique, et présenteront leur nouveau spectacle Hommes Town, samedi 19 mai, au Millenium de Haguenau. 

 

L’idée de créer un ensemble vocal féminin germait dans la tête de Béatrice Iltiss depuis un moment. D’abord choriste, puis cheffe de chœur amateur et finalement professionnelle, elle rassemble en 2012 quelques femmes, et crée le groupe Dièz’elles : un chœur qui connaît toutes ses chansons par cœur, et qui a pour volonté de partager sa passion avec le public.
Depuis, accompagnées de leurs 4 musiciens, les Dièzicos, elles sont devenues copines à la scène comme à la ville, et répètent entre autres au sein de l’Ecole de Musique de Haguenau. 

 

Copines et choristes avant tout

« Dièz’elles, c’est un groupe qui fait du bien, et j’espère que ça se ressent à l’extérieur» se confie Sophie, membre du chœur.

 

« Au départ, c’est un sacré challenge musical. Nous sommes amateurs, mais nous avons un certain niveau d’exigence. C’est un groupe dynamique, et c’est pour ça que l’on parle de concert-spectacle : on bouge, nous créons des chorégraphies, des transitions, des petites mises en scène ». 

 

Pour ce faire, une véritable équipe s’est mise en place. « Nous avons un pôle scénographie, un pôle décors et costumes, un pôle communication, et un pôle convivialité, parce qu’on aime avant tout partager, et des bonnes fées qui viennent nous aider » poursuit-elle.

 

Hommes Town

Ensemble, elles créent chaque année un grand concert. Samedi, les gazelles débarquent à Haguenau avec Hommes Town, qu’elles montent depuis plus d’un an. Ce nom, c’est une référence évidente à Hometown, un « chez-soi », que chacun définit différemment : la ville où l’on a grandi, ou encore celle où l’on cherche à s’enraciner. Les tranches de ville, comme elles aiment les désigner, seront le fil rouge des Dièz’elles pendant ce concert. 

 

« Nous avons aussi remarqué que nous n’avons choisi que des chansons chantées par des hommes » se souvient Sophie. Le nom de leur spectacle était alors tout trouvé: Hommes Town. « On y retrouvera du jazz, du rock, pas mal de variétés anglophones et parfois françaises ». 2 medleys de grands noms français, Jean-Jacques Goldmann et Michel Berger, ont été harmonisés par leur cheffe. « On s’éclate aussi sur A little less conversation, d’Elvis Presley » se réjouit Sophie. 

 

De la musique, des copines soudées et une bonne dose de rigolade, un beau résumé de l’esprit des Dièz’elles que nous retrouverons ce samedi 19 mai à 20h30, au Millenium de Haguenau.   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer