Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Un avenir prometteur


Elena Buhl, de Scheibenhard, a reçu le titre de Meilleure Apprentie de France en Charcuterie-Traiteur.

 

Originaire de Scheibenhard, Elena a 18 ans, elle est élève au CFA de Haguenau et elle travaille à Schleithal, à la Boucherie-Charcuterie-Traiteur Sigrist depuis 4 ans. Passionnée par son métier, elle a participé à la 47e édition du concours de Meilleur Apprenti de France Charcutier-Traiteur. Après les sélections régionales, en novembre, c’est Elena qui a été choisie pour représenter l’Alsace lors de la finale nationale, le 25 février à Paris.

 

Une bonne préparation

Pour mettre toutes les chances de son côté, elle s’est entraînée avec un Meilleur Ouvrier de France, Fabrice Courbet de Besançon, ses professeurs et ses patrons. « Comme pour l’épreuve régionale, il fallait préparer une ballottine de cochon et de poulet parfumée aux figues sèches, et une terrine de pâté grand-mère, avec une dizaine de déclinaisons », explique Elena. « Les 2 jours d’épreuves étaient intenses. Nous avons travaillé pendant 8h le vendredi et 10h30 le samedi ! »

Le dimanche à 14h, au Salon de l’agriculture, les résultats ont été dévoilés. Ils étaient 21 concurrents, âgés de moins de 21 ans, venus de toute la France. Quatre sont devenus Meilleurs Apprentis de France, 2 garçons et 2 filles, dont Elena ! « C’est une grande fierté pour moi, et pour toutes les personnes qui m’ont accompagnée : mes  parents, mes maîtres d’apprentissage, l’équipe et mon professeur de Haguenau ».

La soif d’apprendre

Ayant obtenu un Certificat Technique des Métiers (CTM) d’étalière-préparatrice-vendeuse option charcuterie-traiteur, et un CAP de boucher, Elena prépare actuellement un CTM de boucher-charcutier-traiteur ainsi qu’un CAP de charcutier. Elle compte poursuivre ses études avec un Brevet professionnel, et peut-être un Brevet de maîtrise. « J’ai vraiment envie de continuer dans ce métier ». Elle a déjà gagné 2 concours à la Foire européenne de Strasbourg, et a été nommée « Mademoiselle Artisanat » l’an dernier. A cette occasion, elle nous confiait qu’elle était fière de montrer que les femmes avaient aussi leur place dans ce métier, souvent considéré comme étant exclusivement masculin.

 

Un sentiment que partage Anne Sigrist.
« Moi aussi, il y a 4 ans, j’ai passé un CAP de boucher, en tant qu’adulte, et j’étais la seule femme. Mais, maintenant, il y a de plus en plus de filles qui se lancent dans ce métier et c’est une bonne chose. Elena, qui est très motivée et très douée, leur montre l’exemple ! ».  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales