Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Schweighouse à toute vitesse


Le Schweighouse Sprinter Club accueille ce dimanche le 3e Prix Med’Air. Au programme, une boucle de 1,1 kilomètres à parcourir 40 fois pour les uns, 50 pour les autres.

 

Comme le dit si bien Boris Roy, le Président du Schweighouse Sprinter Club : « Vous n’aurez pas le temps de regarder le Facebook du voisin, tellement ça va vite ! » Après 2016 et 2017, son club sera à nouveau aux manettes de l’organisation du Prix Med’Air de Cyclisme. Sous la formule « Criterium », les coureurs seront en lice sur un circuit de 1,1 kilomètres à parcourir 50 fois pour les catégories D1 et D2, 40 pour les D3-D4.

  

Une course spectaculaire

« L’année dernière durant les courses D1-D2, ainsi que D3-D4, cela se déroulait entre 40’’ et 43’’ de moyenne », indique le Président du SSC. « Ça reste extrêmement rapide. Et les meilleurs tours se font à plus de 45km/h. C’est très spectaculaire ».

  

Le top départ de la journée est donné dès 9h30 avec les catégories D3-D4.
A 11h suivront les D1-D2. Entre temps, sous les coups de 10h, la place sera laissée aux jeunes (pré-licenciés, poussins, benjamins et pupilles) qui s’affronteront autour d’épreuves d’adresse avant d’investir la route vers 13h.

  

« Si vous n’avez pas de condition physique, ce genre de course est
un vrai calvaire »

« Le circuit est très beau », glisse à ce sujet Boris Roy. « Personnellement, en tant que Président, je suis déçu de ne pas le faire (sourire) car le bitume est génial et les routes sont bien larges. On a aussi la chance que la municipalité de Schweighouse nous accorde un arrêté municipal pour bloquer complètement la circulation. Il n’y a donc aucun risque. De toute manière, c’est incontournable pour faire une course de ce type ».

  

L’an passé, la course s’est déroulée au mois de septembre et la fréquentation a été un peu « décevante ». Placée cette année au mois d’avril, les coureurs devraient être bien plus nombreux. « Les gars seront beaucoup plus motivés et désireux de se “faire mal” ». Pour la première fois, l’évènement est également ouvert aux non-licenciés. Boris Roy préfère prévenir les novices qui voudraient se lancer. « Ça reste quand même très éprouvant. Les tours sont menés à fond et il y en aura toujours un qui va relancer l’allure. Si vous n’avez pas de condition physique, ce genre de course est un vrai calvaire. Et si vous n’avez jamais fait de compétition, vous passerez un sale quart d’heure ». Qui se lance ?  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales