Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Recherche sapeurs-pompiers volontaires


Le sapeur-pompier volontaire prend l’engagement de se mettre au service de la population et exerce les mêmes activités que le sapeur-pompier professionnel. L’Unité Territoriale de Niederbronn-les-Bains recrute. 

 

La caserne de Niederbronn-les-Bains compte 72 sapeurs-pompiers volontaires (SPV) âgés de 16 à 59 ans. Et pour ces hommes et ces femmes, c’est un engagement total au service des autres. 

 

Parmi eux, à tour de rôle, ils sont en permanence 9 sapeurs-pompiers prêts à partir en intervention 24h/24. L’Unité Territoriale (UT) de Niederbronn-les-Bains, qui dépend de la Compagnie de Haguenau, défend 14 communes et environs: Dambach-Neunhoffen, Gundershoffen, Reichshoffen, Zinswiller, Oberbronn, Gumbrechtshoffen, Uttenhoffen, Windstein et Niederbronn-les-Bains. 9 véhicules lui sont attribués, de l’ambulance à la grande échelle en passant par un quad dédié aux interventions en secteur forestier (seuls
2 quads sont recensés dans le département à Niederbronn et Schirmeck).

 

Un recrutement difficile

Pour Régis Cron, Lieutenant adjoint au Chef d’unité, « ce qui nous motive ce sont les interventions et l’esprit de corps ». L’engagement au service des autres entraîne de nombreuses contraintes. Et Régis Cron ne s’en cache pas, « le recrutement est de plus en plus difficile en raison de la disponibilité que nécessite cet engagement, mais pour assurer un service de secours de qualité sur l’ensemble du département les sapeurs-pompiers volontaires sont indispensables. C’est du volontariat, nous percevons des indemnités mais nous ne pouvons pas en vivre ». Pour Christelle, 43 ans dont 25 ans de volontariat, « c’est un mélange de satisfaction et un besoin d’aider les autres. On donne du temps et de l’énergie mais on se sent utile ». Idéalement, l’UT souhaite recruter 20 nouveaux sapeurs-pompiers volontaires en 2018. Pour être SPV, il faut être motivé, avoir l’esprit d’équipe, vouloir se mettre au service des autres, aimer l’action et être en bonne condition physique.

 

Des conventions possibles

Parallèlement à son métier ou à ses études, un SPV contribue aux missions de sécurité civile de toutes natures confiées au SDIS. Et pour maintenir et favoriser la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires en journée, des conventions de disponibilité peuvent être signées entre l’employeur (privé ou public) du pompier volontaire et le SDIS du Bas-Rhin, permettant au SPV de partir en intervention et/ou en formation sur son temps de travail. Chaque convention est personnalisée en fonction des contraintes de l’entreprise. L’employeur peut percevoir des indemnités quand la rémunération du SPV est maintenue durant son absence, et il a la possibilité d’inscrire les formations du SPV au plan de formation de son entreprise. En permettant que soit assurée la continuité des secours de proximité, il peut en prime faire valoir sa position « d’entreprise citoyenne ».

 

En France, une intervention des sapeurs-pompiers a lieu toutes les 7 secondes (Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises – DGSCGC 2016). En 2017 dans le Bas-Rhin, 70 000 interventions ont été réalisées, soit plus de 91 000 sorties de secours* dont près de 1 500 à l’UT de Niederbronn-les-Bains.

 

*Une sortie de secours correspond au départ en intervention d’un ou plusieurs véhicules d’un centre d’incendie et de secours pour un même événement.

 

Contact : Capitaine Edy Martin cut.niederbronn@sdis67.com – www.sdis67.com  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales