Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Pour un territoire plus vert


En 2017, la Communauté des Communes de la Basse Zorn réaffirmait sa volonté de préserver son environnement. De nombreuses mesures ont été prises pour permettre à ses habitants de vivre sur un territoire plus respectueux de la nature.

 

La Basse Zorn veut être un territoire exemplaire en matière de traitement des déchets, de mobilité douce, de circuits courts, et l’organisation de manifestations. C’est pourquoi depuis plusieurs années, elle sensibilise ses habitants à cette problématique. « Les élus ont pour volonté de s’engager dans le développement durable, et de prouver que beaucoup de choses peuvent se jouer au niveau local » nous explique Louise Blum, chargée de mission environnement à la Communauté des Communes.  

 

«La problématique des déchets est apparue à la fin de l’année 2012 lorsque nous avons mis en place la redevance incitative. Désormais, les poubelles sont payées à la levée. Nous souhaitons inciter les citoyens à jeter moins». Pour ce faire, un guide nommé Mettons nos poubelles au régime est mis à leur disposition. Ils y trouvent des conseils afin de réduire leurs déchets, tels qu’éviter le gaspillage alimentaire et le sur-emballage, préférer le don ou la réparation, ou encore composter. Un nouveau conteneur a par ailleurs été installé à Geudertheim, pour les déchets diffus spécifiques qui se retrouvent essentiellement dans les produits d’entretien ménagers, de bricolage, de véhicules ou de piscines et de jardinage. Les solutions proposées sont d’autant plus importantes que désormais, au sein de la Communauté des Communes, le couvercle de la grande poubelle doit obligatoirement être fermé. En cas de non-respect de cette consigne, une majoration de 10€ est prévue depuis le 1er janvier. 

 

Le déchet n’est pas la seule problématique de la Basse Zorn

« L’année dernière, les travaux de création de  2 pistes cyclables ont été lancés. Celles-ci vont émerger entre Bietlenheim et Weyersheim, Hoerdt et Geudertheim. Chacune d’entre elles rejoindra la gare ferroviaire, pour que les citoyens puissent s’y rendre de façon sécurisée et prendre le train pour aller travailler » ajoute Louise Blum. « 2017 a été l’année des circuits courts. Un thème que nous avons développé notamment en créant une plaquette pour en faire la promotion. Nous voulons ouvrir le champ des possibles aux producteurs locaux, en proposant leurs produits dans les commerces de proximité. En 2018, nous souhaitons aussi poursuivre notre lutte contre le gaspillage alimentaire en travaillant avec les écoles. C’était déjà le cas en 2016, lorsque le Collège Baldung Grien de Hoerdt a permis à la maison de retraite La Solidarité d’obtenir un poulailler et des composteurs ».

 

Des manifestations exemplaires

« Nous avons créé une charte destinée aux communes et aux associations. Chacune d’entre elles peut y adhérer et s’engage ainsi à organiser des manifestations exemplaires en matière d’écologie. Cela consiste à utiliser des ecocups, approcher le zéro déchet, louer ou emprunter du matériel compostable, communiquer de manière responsable, influencer l’utilisation du vélo plutôt que de la voiture, etc. Elles sont déjà 200 à l’avoir signée » se réjouit Louise. 

 

L’An Vert, un événement annuel organisé par la Basse Zorn a rassemblé l’année dernière quelques 700 personnes. Le 27 mai prochain, sa 4e édition à l’Espace W de Weyersheim permettra aux habitants d’apprendre à « faire soi-même ». 

 

De nombreux conseils écologiques sont à retrouver sur le site internet de la Basse Zorn  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales