Maxi Flash

Pour ne pas s’isoler !


Un service de transport à la demande est proposé aux habitants de Bischwiller et de Oberhoffen-sur-Moder.

 

Ce service est actif dans la commune de Bischwiller depuis 2015, et à Oberhoffen-sur-Moder depuis 2016.

Il s’adresse aux personnes qui sont privées de véhicule, de façon temporaire ou définitive, ou qui ont du mal à se déplacer.

Ce service leur permet d’effectuer des trajets dans les 2 communes.

 

Rester mobile

Le transport à la demande sert à répondre aux besoins de la vie courante : rendre visite à quelqu’un, faire des courses, aller chez le médecin, sortir et se divertir...

 

C’est dans le but de permettre à chacun de maintenir des liens sociaux et de pouvoir continuer à vivre normalement que la ville de Bischwiller et le CCAS ont créé ce service, sous la houlette de Palmyre Maire, Adjointe en charge de l’action sociale à la Mairie, et de Virginie Flouirac, Directrice du CCAS.

« A Bischwiller, il n’y a pas de bus, comme le Ritmo de Haguenau par exemple », précise Palmyre Maire, « Nous avons mis en place ce système pour répondre à une demande des habitants. Cela s’adresse à des personnes de tout âge, mais il y a essentiellement des personnes âgées qui appellent. Pour aller chez le kinésithérapeute par exemple. Mais il y a aussi des personnes avec des enfants qui ont besoin de se rendre à la gare ou vers tout autre lieu qui se situe trop loin de leur domicile ».

 

Le transport à la demande est accessible du lundi au vendredi (sauf jour férié). Le véhicule est adapté aux personnes à mobilité réduite, mais pas à celles qui doivent rester en fauteuil roulant pendant tout le trajet. Il peut être utilisé pour quelque motif que ce soit, sauf pour les déplacements remboursés par la Sécurité Sociale et sauf pour se rendre à une école ou au travail.

 

Pour bénéficier de ce service, il suffit de téléphoner et de réserver un trajet. Le chauffeur vient chercher les personnes et leur vend un ticket au moment du rendez-vous (2 € l’aller, gratuit pour les moins de 4 ans).

 

Le chauffeur peut même aider les personnes qui ont du mal à marcher pour aller jusqu’au véhicule, ou jusqu’à leur domicile.

 

Un système très pratique qui a su séduire grand nombre d’habitants : en 2017, environ 2 000 personnes ont demandé à bénéficier de ce service.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer