Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Parcours du spectateur


Des collégiens et des lycéens du canton ont participé à un beau projet autour du spectacle vivant.

 

Tout au long de cette année scolaire, 8 classes ont participé au projet de la Nef : « le parcours du spectateur ».
Il s’agissait d’élèves de 4e, de 3e et de 1ère issus du collège Otfried et du lycée Stanislas de Wissembourg, ainsi que du collège de l’Outre-Forêt de Soultz.

« Le but était de leur apprendre à devenir des spectateurs indépendants, pas uniquement des jeunes qui suivent leurs parents ou leurs professeurs dans des salles. Nous voulions leur donner envie d’aller voir des spectacles vivants », déclare Nathalie Rodriguez, Chargée de médiation à la Nef.

 

Travail de familiarisation

Les élèves ont participé à divers ateliers, avec des comédiens ou des intervenants de la Nef : théâtre forum, rencontre avec des acteurs, conférence inversée…

 

Ils ont pu discuter du spectacle vivant, débattre autour d’une scène en particulier, découvrir comment se prépare un spectacle, réfléchir à toutes les composantes (costumes, accessoires…), acquérir du vocabulaire et dépasser le simple « j’aime » ou « je n’aime pas ». Ils ont mieux compris cet univers, se sont familiarisés avec lui et se sont rendus compte qu’il n’était pas réservé qu’aux adultes.

 

Des droits et des devoirs

Ils ont aussi développé leur point de vue via de petits jeux et ont imaginé les « droits et les devoirs du spectateur ». Par exemple : le droit de ne pas aimer, le droit de revoir un spectacle une 2e fois… Mais le droit de se lever et de quitter la salle n’a pas été retenu, car cela dérange les autres spectateurs, qui apprécient ce moment, et est considéré comme un manque de respect pour les artistes qui ont beaucoup répété !

 

Ils ont assisté à 4 représentations à la Nef et à la Saline : 3 spectacles imposés et 1 au choix. Enfin, à la fin du mois de mai, une demi-journée a été consacrée au bilan de cette action. Toutes les classes se sont retrouvées et ont échangé sur ce qu’elles avaient appris.

 

« Cela a représenté beaucoup d’heures de travail mais les professeurs et les élèves ont apprécié et c’était une très bonne expérience. Maintenant, les élèves nous connaissent, ils connaissent la Nef et la Saline, et ils s’y sentent à l’aise ».  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales