Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


On booste sa mémoire


À Merkwiller-Pechelbronn, le mardi 20 février aura lieu, à la salle communale, une conférence-débat sur le thème de l’évolution du cerveau et de la mémoire au fil des ans, suivi par un cycle d’ateliers.

 

Cette action de prévention est organisée par l’association Atout Age Alsace en partenariat avec les Conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin et les caisses de retraite CARSAT, Sécurité Sociale des Indépendants et MSA d’Alsace, l’Agence Régionale de Santé, MUTUALIA Territoires Solidaires et la commune de Merkwiller-Pechelbronn.

 

Booster ses méninges

Faire fonctionner ses cellules grises est essentiel. Et pour les entretenir, ce n’est pas un casse-tête. De nombreux jeux permettent de stimuler la mémoire : puzzle, scrabble, sudoku, bridge, mots croisés… qui sont autant de jeux de logique et de stratégie. Rien de tel pour faire travailler ses méninges, et faute de partenaires, vous les trouvez dans de nombreux magazines. Apprendre est aussi un stimulant pour la mémoire : mémoriser sa liste de courses, des numéros de téléphone utiles ou apprendre une langue étrangère. À noter que lire est l’activité cérébrale indispensable pour faire travailler sa mémoire. 
Les exercices permettent le développement de nouvelles cellules cérébrales et réduisent le risque de maladies liées à l’âge. Mais une bonne hygiène de vie est à respecter car alimentation et sommeil jouent leur rôle dans le bon fonctionnement du cerveau. À table, les oméga 3 contenus dans certains aliments tels le poisson gras sont à privilégier. Et une bonne nuit de sommeil permet le stockage des informations reçues au courant de la journée. La méditation est aussi plébiscitée à raison de quelques minutes par jour pour se recentrer sur soi-même, se concentrer sur sa respiration et reposer le cerveau. 

 

La mémoire, ça se travaille

Lors de la conférence-débat, le Docteur Nathalie Lamamy-Leichtnam, médecin gériatre, abordera les différents aspects du fonctionnement du cerveau, ses perturbations, les différentes causes ou pathologies liées aux troubles de la mémoire. Michelle Arbogast, chargée de projets à la MSA d’Alsace présentera le concept de l’atelier PEPS EUREKA (Programme d’Éducation et de Promotion Santé) alors que Francis Lacour, animateur, donnera un aperçu des divers exercices qui seront abordés lors des 12 séances de travail proposées à la suite de la conférence. 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales