Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Nord Alsace-Italie : égalité !


À la ferme Christmann à Uhrwiller, Michael et Sophie se sont lancés dans la fabrication de fromage au lait de bufflonnes. Les pots de mozzarella trouvent preneurs chaque samedi matin !

 

En 2016, la Société d’Aménagement Foncier et d’Établissement Rural (SAFER) propose une offre de rachat de terres à valoriser. Parmi les 54 candidats, c’est le projet de la famille Christmann qui est retenu : introduire un cheptel de bufflonnes pour la fabrication de fromage, « nous voulions sortir du circuit traditionnel et nous diversifier à travers une nouvelle activité ». À la tête de 100 hectares de terres, et plein d’idées dans la tête, Michael et Sophie ont fait venir en fin d’année dernière 12 bufflonnes et un buffle d’Allemagne, les seuls sur toute l’Alsace. Depuis 5 bufflons ont vu le jour sur les hauteurs d’Uhrwiller.

 

Des produits crémeux et onctueux

Le lait de bufflonne est idéal à la fabrication des fromages. Bien plus riche en protéines et en matières grasses que le lait de vache, les produits fabriqués sont plus crémeux et plus onctueux. Les bufflonnes se nourrissent d’herbes et sont traites 2 fois par jour. L’animal, de pelage noir, peut peser plus de 500 kilos. « Son trait distinctif, ce sont ses 2 cornes marquées de creux qui correspondent à son âge. Ce sont des animaux curieux mais aussi très routiniers » raconte Michael. 

 

C’est lui qui fabrique les produits dans une dépendance de la ferme devenue fromagerie au sein de la commune. Michael y transforme le lait en tomme, bufflonette, yaourt, faisselle, glace et mozzarella, « dès que le lait est caillé, il est plongé dans l’eau chaude à 90°C et il est filé. Ensuite il est mis en forme de boule et stocké dans une saumure ». La mozzarella d’origine italienne et tout droit sorti du Nord-Alsace est alors prête à être consommée. 

 

Une matinale pour les bufflonnes

Le samedi matin, les bufflonnes de Michael et Sophie sont très courtisées et prennent la pose devant l’objectif des paparazzi pendant que Markus, le buffle, garde un œil sur ce remue-ménage ! Car le succès est au rendez-vous, et la demande croissante. Lors de la matinale, le magasin de vente ne désemplit pas. « Les habitants d’Uhrwiller participent aussi à la vente de la mozzarella. Ils viennent chercher les commandes de leurs collègues et amis ». 

 

Mais la petite production de la famille Christmann ne peut pas répondre à toute la demande aujourd’hui. « Une bufflonne donne 8 litres de lait par jour, les quantités produites sont donc limitées » ajoute Sophie. Le projet de construction d’un nouveau bâtiment plus spacieux est en cours et permettrait d’agrandir le cheptel à 50 têtes et de passer à une traite de 2 par 2 à 8 par 8. « Le bâtiment doit répondre aux caractéristiques propres de l’animal. Il doit être adapté à sa morphologie et à sa façon de vivre. Pour donner un lait de qualité, il doit se plaire dans son environnement » souligne Sophie. En attendant, les démarches sont en cours afin d’adhérer à la charte de qualité Bienvenue à la ferme.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales