Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Montessori : pour une pédagogie alternative


A Haguenau, une école Montessori a vu le jour en 2015. Aujourd’hui 18 enfants y sont scolarisés, et une classe de primaire va ouvrir ses portes en septembre. Retour sur la célèbre méthode Montessori. 

 

Psychiatre, anthropologue, militante socialiste, et féministe en Italie, Maria Montessori était une femme d’avant-garde au début du 20e siècle.  Engagée dans l’éducation et la paix, elle a passé de nombreuses années à observer les enfants afin de comprendre leur développement, leurs besoins fondamentaux et universels.

 

La pédagogie Montessori

En 1907, elle crée la célèbre pédagogie Montessori, basée sur quelques principes fondamentaux. 

« L’enfant a besoin d’un environnement bien adapté afin de développer tout son potentiel. C’est pourquoi dans les écoles Montessori, la classe est un milieu calme, bienveillant, qui favorise sa concentration » nous explique Valérie Williamson, directrice de l’école Montessori Saint François d’Assise de Haguenau. 

« De plus, les enfants sont répartis dans des classes multi-âges. Cela permet de développer l’échange entre les petits et les grands. On remarque que la coopération se fait de manière naturelle et riche : les petits observent le travail des grands, qui n’hésitent pas à les aider et adaptent leur comportement ». Résultat : le respect mutuel se fortifie. 

 

Les élèves évoluent également grâce au matériel mis à disposition par l’école. « Le matériel sensoriel engage les sens et le mouvement. C’est essentiel pour les enfants de 0 à 6 ans. Quel que soit le domaine, ils vont beaucoup manipuler : le calcul, le langage, la botanique… Cela leur permet de distinguer, de généraliser, du concret vers le concept et du concept vers l’abstrait ».

 

Le libre-choix

La liberté est l’un des grands piliers de la pédagogie Montessori. « Les élèves peuvent se déplacer librement dans la classe et choisir leur activité eux-mêmes, à condition que celle-ci ait déjà été présentée par l’enseignant. Ils peuvent donc travailler en autonomie. C’est ce qu’on appelle le libre-choix. Celui-ci stimule la curiosité naturelle, préserve leur goût d’apprendre et leur volonté, et développe leur confiance
en eux ». 

 

L’enseignant accompagnateur

Dans les écoles Montessori, les enseignants accompagnent le développement de chaque enfant individuellement. « Le professeur doit prendre en compte les dimensions physique, émotionnelle, sociale, intellectuelle, et spirituelle. Son rôle est d’aider les enfants à développer tous leurs talents. D’ailleurs, chaque activité est présentée individuellement aux élèves ».

 

bientôt une primaire

Dans la Cité Barberousse, une école maternelle Montessori a vu le jour en septembre 2015. Aujourd’hui, 18 enfants y sont inscrits. Ce petit effectif permet un suivi personnalisé de chacun d’entre eux par 4 enseignants, passionnés par leur métier. «La classe est un peu une ruche» rit Valérie Williamson. « Chaque enfant est occupé par son activité. C’est une atmosphère joyeuse et familiale ». De plus, l’école, située en centre-ville, dispose d’une cour et d’un jardin potager. « C’est une chance, car le contact avec la nature est essentiel ! Nous organisons également de nombreuses sorties en forêt ». 

Forte de son succès, et pour répondre à la demande des parents, une classe de primaire va voir le jour à Haguenau en septembre 2018. Celle-ci pourra accueillir une petite quinzaine d’élèves, pour leur offrir une solide formation intellectuelle et humaine. « Nous souhaitons cultiver l’intelligence et la volonté de chaque enfant, en lui faisant découvrir ses talents et en l’aidant à les fructifier à la mesure de ses moyens : ici, chacun prend son temps ».

 

Une fois passés par la pédagogie Montessori, l’adaptation au système classique se fait bien: « les élèves sont autonomes, préparés, et ont confiance en eux. De plus, le programme garantit le socle commun obligatoire » rassure-t-elle.

 

L’école Montessori Saint François d’Assise de Haguenau est également chrétienne, et est ouverte à tous, dès lors que les parents adhèrent au projet. Les inscriptions pour la rentrée 2018 sont ouvertes.   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales