Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Mercedes CLS : la grande classe


Mercedes offre un nouveau tour de piste à son CLS, majestueux coupé 4 portes qui montre une nouvelle fois tout le savoir-faire de l’Étoile lorsqu’il s’agit de produire des véhicules d’exception.

 

En courbant l’échine pour recevoir son titre de l’année 2005, la Mercedes CLS envoyait au monde un message qu’il ne s’attendait pas à recevoir et, surtout, à apprécier autant : oui, il est possible pour un coupé de proposer 4 portes. Ford fait bien des berlines deux portes depuis 1920 ! Les puristes ont bondi et fulminent toujours de rage devant cette aberration théorique, mais le succès, lui, est bien réel. Ce parti pris a fait fureur en Europe, les trajectoires de la Volkswagen CC, de l’Audi A7 ou même du CLA de l’Étoile étant là pour en témoigner. L’initiateur de cette tendance est désormais de retour.

 

Formule magique

 

La formule est simple : vous prenez une Classe A, vous coupez tout ce qui dépasse et abaissez la caisse, vous frayez des lignes plus radicales dans la silhouette de la sage berline, vous choisissez avec soin les moteurs les plus rageurs et vous obtenez un coupé 4 portes au caractère bien trempé. Pour cette nouvelle génération, Mercedes a particulièrement retravaillé l’esthétisme. Ne cherchez pas les coups de crayon, vous ne les trouverez pas : le CLS semble avoir été taillé par le vent. L’Étoile annonce d’ailleurs un coefficient de pénétration dans l’air (Cx) de seulement 0,26. On retrouve la calandre diamant à une lamelle disposée sur l’ensemble des coupés de la marque, bien cernée par les projecteurs plongeants qui accentuent le dynamisme de ce nouveau CLS. Irrémédiablement attiré par l’asphalte, le CLS semble ainsi vouloir dévorer la route.

 

À l’intérieur, c’est une nouvelle fois le grand luxe. Rien n’est laissé au hasard. Large console centrale plaquée de bois, planche de bord en simili cuir, soixante-quatre couleurs d’ambiance personnalisables, sièges enveloppants et finitions dignes des plus belles productions de l’Étoile… le plaisir de vivre l’automobile est bel et bien intact dans cette ode ultime au confort et au luxe. Pour la première fois, le CLS peut accueillir à son bord 5 personnes qui pourront tester le système « Energizing » gérant simultanément les fonctions de la climatisation (y compris la diffusion de parfum d’ambiance) et des sièges (chauffage, ventilation, massage). 

 

Plusieurs programmes, selon l’humeur, sont disponibles : fraîcheur, chaleur, vitalité, joie, bien-être et même remise en forme. Les nouvelles technologies sont bien entendu au rendez-vous avec, en ligne de mire, la conduite autonome. On peut même garer le CLS grâce à son smartphone. On se positionne près de la place choisie, on sort du véhicule, on lance l’application et le tour est joué !

 

La route lui appartient

 

Si le CLS sait se mouvoir tout seul dans les embouteillages ou sur l’autoroute, pouvant tourner, accélérer, freiner et garder ses distances sans la moindre intervention du conducteur, le coupé confère tout de même à son hôte de très belles sensations. 

 

Sous le capot, on retrouvera au lancement trois moteurs 6-cylindres, deux diesels et un essence : 350 d 4Matic de 286 chevaux (600 Nm), 400 d 4Matic de 340 chevaux (700 Nm) et 450 4Matic. Le bloc essence étrenne le système hybride EQ Boost (alterno-démarreur intégré) qui lui permet d’offrir 367 chevaux et 500 Nm, doublés d’un petit supplément temporaire de 20 ch et de 250 Nm de couple. Le 0 à 100 km/h est ainsi dévoré en seulement 4,8 secondes. 

 

Une version AMG est également envisagée pour que la fête soit complète. Les tarifs démarrent à 76 100 € et s’échelonnent, selon les niveaux et les options, jusqu’à
100 000 €.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales