Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Les sentinelles de l’environnement


La Communauté de Communes Sauer-Pechelbronn organise des séances-découvertes de l’apiculture, les instants Bzzz. À Gunstett, 3 ruches ont été installées au verger conservatoire de poires.

 

Une ruche est composée d’une caisse en bois comprenant un plateau d’envol.
À l’intérieur, 9 ou 10 cadres dans lesquels une feuille de cire est appliquée. « Et ce sont les abeilles ouvrières qui s’occupent de tout pour l’aménagement du cadre » explique Vincent Fischer, apiculteur récoltant à Neunhoffen et référent des instants Bzzz. « Elles construisent les alvéoles où elles tassent leur nourriture, y élèvent leurs couvains et s’y protègent ». 

 

La reine est fécondée une seule fois lors du vol nuptial, « pistée par de nombreux mâles, les faux bourdons, lors de son vol, elle est fécondée par 5 à 20 mâles ». Et pond toute sa vie, environ 2 000 œufs par jour à la belle saison. Une ruche compte 3 castes : abeilles ouvrières, faux bourdons et une seule reine.

Une abeille butine environ 3 semaines et meurt d’épuisement. Chargée de pollen ou de nectar, elle est capable de transporter son propre poids (80 mg). Durant sa courte vie, elle produit 1/8e de cuillerée de miel et parcourt de nombreux kilomètres, « son vol s’étend à 1 km autour du rucher, mais elle peut parcourir de 2 à 3 km si la nourriture vient à manquer » ajoute Vincent. En pleine saison, 60 à 80 000 abeilles ouvrières peuplent la ruche et quelques milliers en hiver. Mais elles sont essentiellement des pollinisateurs, « elles permettent la reproduction de nombreuses plantes à fleurs ».

 

Depuis une dizaine d’années, les apiculteurs s’inquiètent. « On constate un syndrome d’effondrement des colonies et une mortalité qui dépasse l’entendement. L’origine du déclin des abeilles est multi factorielle :
la perte de la biodiversité globale, l’utilisation des produits chimiques et l’introduction de nouveaux parasites et prédateurs ».
L’effet délétère est incontestable tant sur les abeilles que sur l’environnement. 

 

De nombreuses études constatent les effets néfastes des pesticides, mais les interdictions tardent à se mettre en place. Pourtant, « les abeilles sont gages de bonne santé. Elles sont les sentinelles de l’environnement » conclut Vincent Fischer.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales