Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


La nature s’observe et s’écoute


À Baerenthal, en Moselle toute proche, l’observatoire des oiseaux s’est refait une jeunesse. Niché autour de l’étang, il est un point d’observation stratégique de la flore environnante.

 

Construit en 1981, et en pleine réserve naturelle nationale des rochers et tourbières du pays de Bitche depuis 1998, l’escalier de l’observatoire nécessitait une rénovation. 

 

Lors de son inauguration le lundi 26 mars, Serge Weil, Maire de Baerenthal, explique: « Les travaux étaient nécessaires, les conditions d’accès par l’escalier devenaient précaires. La rénovation a été possible grâce à une optimisation des coûts. Et les élèves de l’école élémentaire se sont investis dans le projet ». Des subventions de la Direction Régionale de l’Écologie, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) ont permis la rénovation mais aussi l’implication de la commune de Baerenthal et de l’équipe de la réserve naturelle.

 

Lieu fermé, la clé de l’observatoire est disponible dans la commune et accessible à tous. Vous croiserez certainement sur votre chemin Maurice Jund, 62 ans, un riverain passionné, « l’observateur de l’observatoire » comme le décrit Serge Weil. « Il faut être patient et s’imprégner de la nature. Il faut l’accepter et vivre dans cette même énergie pour la découvrir. Il faut tout autant aiguiser son sens de l’observation que son oreille » raconte Maurice, « on entend certains oiseaux comme le martin-pêcheur bien avant de le voir ». L’étang de Baerenthal réserve en effet des surprises. De nombreux oiseaux migrateurs s’y arrêtent comme le cormoran, la grande aigrette et la grande bernache, une population très présente autour de l’étang depuis une dizaine d’années. Il est un site d’hivernage et de migration, et un lieu privilégié d’observation des espèces d’oiseaux vivant en habitat humide.

 

La réserve naturelle des rochers et tourbières du pays de Bitche qui fête ses 20 ans cette année est « un secteur où le cœur des Vosges du Nord bat le plus fortement » selon Michaël Weber, Président du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord (PNRVN). Elle s’étend sur 355 hectares et 6 communes. Elle compte 26 sites, plusieurs étangs comme celui de Baerenthal, des tourbières comme celle du Grafenweiher et des rochers, celui du Falkenberg par exemple. 

 

La volonté conjuguée du PNRVN et de la commune de Baerenthal ont permis l’aménagement d’un espace de nature et de loisirs. Une destination de promenade en ce début de printemps.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales