Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


L’homme aux plantes

A Roppenheim, Francis Binder a créé un petit « paradis vert » tout autour de sa maison.

 

Francis Binder est un passionné de jardinage. Grâce à ses nombreuses lectures et à sa grande expérience, il s’occupe aujourd’hui d’une centaine d’espèces et est appelé par les habitants « L’homme aux plantes ». 

 

« Je jardine avec la lune, en suivant le calendrier des semis », explique-t-il. « En ce moment, il faut planter les fleurs. Sinon, à la pleine lune, il faut tailler les rosiers. C’est aussi le bon moment pour se couper les cheveux ! ». 

 

Son jardin n’est pas un jardin à la française, où tout est bien aligné. Des plantes sauvages y poussent les unes à coté des autres, sans pour autant être placées au hasard.

 

« Certaines plantes se donnent de l’énergie les unes aux autres. Et le fait de diversifier les cultures évite les maladies. Il faut savoir quelles espèces vont bien ensemble. Par exemple, il faut mettre les roses à côté de la lavande, les fraises à côté des poireaux... ». Arbres, plantes, fleurs, fruits et légumes se mélangent donc aux quatre coins du jardin, créant une belle harmonie.

 

Et beaucoup sont utiles. « La verveine citronnelle éloigne les mouches et les moustiques. Les coquelicots éloignent les limaces. Le lierre sert à fabriquer du shampooing. L’ortie, ma plante préférée, sert notamment à faire de bonnes soupes. Les tisanes de géranium sauvage aident à lutter contre le cancer. Le pissenlit, dont toutes les parties se consomment, est bon pour le foie et les reins... Grâce à mon jardin, je peux me nourrir et être en bonne santé ! ».

 

F. Binder est aussi attiré par le mode de vie des anciens. Il y a dans son jardin des fleurs et des légumes anciens, il n’utilise pas de pesticides ni de machines, et il fabrique lui même quelques produits pour traiter les plantes, avec du savon noir ou de l’huile de colza... « Ici, tout est bio ! ».

 

Ce jardin est aussi un petit « paradis vert » pour la faune. Il nourrit les oiseaux et les écureuils, installe des abris pour les oiseaux, les chauves souris ou les hérissons, admire les abeilles et les papillons qui volettent autour de ses fleurs sauvages, prépare une mare qui fera le bonheur des grenouilles...

 

« Ici, c’est la vie. Dans tout jardin écologique, il faut une mare. Elle sera remplie d’eau de pluie, non calcaire. La même que j’utilise pour arroser. Ce jardin, c’est mon équilibre, ma joie de vivre, ma santé. Bâtissons une terre où la nature est préservée ! Mangeons des produits sains issus de nos jardins. C’est la clé ! ».  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales