Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Kia Ceed 3 : nouveaux horizons


Parvenue à l’âge de raison, la Kia Ceed a décidé de s’assagir. En perdant sa petite apostrophe, on aurait pu craindre qu’elle rentre dans le rang des citadines dont les ambitions mondiales brident un peu l’excentricité. Mais il ne faut pas se fier aux apparences, la Coréenne surprend toujours agréablement.

  

Ne l’appelez plus Cee’d, mais Ceed! Certes, le détail est léger, mais dénote le changement de cap de la citadine qui voulait, à l’origine, jouer avec sur son originalité pour conquérir l’Europe. 

 

Car la Cee’d était le cheval de Troie de la marque coréenne pour concrétiser son déploiement sur le Vieux Continent. Son nom est d’ailleurs révélateur : Community of Europe with European Design. La Ceed nouvelle aura pour mission de concrétiser la percée. Les deux premières générations ont été de véritables succès avec 1,28 million d’exemplaires produits au total, dont 640 000 pour la seconde itération. La benjamine de la lignée aura fort à faire.

Refonte globale

 

Pour poursuivre sur les bases posées par ses aînées, la Kia Ceed a donc décidé de rompre avec celles-ci tout en conservant leur héritage. Ainsi, la refonte du design est d’ampleur. Longue de 4,31 m, pour 1,80 m de largeur et 1,45 m de hauteur, la Ceed s’avère 2 cm plus large et moins haute de 2,3 cm que sa devancière. 

 

Elle toise largement la plupart des ténors de la catégorie comme la Peugeot 308 et la Renault Mégane et s’incline simplement devant la Mazda 3 (4,47 m). L’empattement (2,65 m) ne change pas, mais les nouvelles proportions donnent d’emblée un aspect plus racé à la Ceed qui suit la tendance sportive des citadines. Cette impression est largement renforcée par les nouvelles lignes. Le trait de crayon du bureau de Francfort, dirigé par un Français, est une vraie réussite. La Ceed perd en excentricité ce qu’elle gagne en charisme et rappelle par de nombreux aspects la Peugeot 308. Seuls les flancs, moins audacieux que la face avant, trahissent la volonté du constructeur de plaire au plus grand nombre.

 

À l’intérieur, les changements sont également d’ampleur. Les dessinateurs ont tout simplement revu et corrigé l’intégralité de la planche de bord. Tout est remis à la bonne place de manière claire, accessible et intelligente. L’écran central trône fièrement au milieu de la planche de bord et peut atteindre jusqu’à 8 pouces. Kia n’a pas encore succombé aux joies du compteur numérique, mais un écran digital permet l’accès à certaines fonctionnalités entre les deux compteurs. 

 

De nouvelles options sont disponibles comme un pare-brise chauffant, des sièges chauffants à l’avant comme à l’arrière (et ventilés à l’avant), ou un chargeur à induction. Les aides à la conduite, sans révolutionner le genre, permettent à la Ceed de recoller au peloton, proposant notamment le freinage autonome d’urgence avec détection des piétons, le système d’alerte de franchissement de ligne, les feux de route automatiques ou le détecteur de fatigue compris de série. Le régulateur adaptatif avec maintien dans la ligne, qui place la Ceed au niveau haut de gamme du Niro, montre la volonté de bien faire de la citadine. Grâce à ses dimensions revues, la Ceed offre une habitabilité dans la moyenne haute du segment. Les passagers arrière seront comblés par l’espace laissé aux épaules, même les plus larges. Le coffre, lui, gagne en générosité et passe de 380 à 395 l.

 

Sur la bonne voie

 

Sous le capot, la donne est également solide. En diesel, le 1,7 l CRDi cède sa place au 1,6 l CRDi, poussé, comme aujourd’hui, à 115 et 136 ch, pour 280 Nm de couple. Signe des temps, les propositions essence sont deux fois plus nombreuses. 

 

Les actuels 1,4 l MPi de 100 ch, 1,0 t-GDi 3-cylindre de 120 ch et 1,6 t-GDi de 204 ch accueillent le nouveau 1,4 l T-GDi de 140 ch. Des versions hybride et, plus hypothétiquement, électrique sont à l’étude.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales