Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Ici votre commandant de bord


À Mertzwiller, les aéromodélistes du club Saint-Exupéry ont repris leurs activités. 

Ciel dégagé et vent calme, les conditions météo sont optimales au décollage de leurs nombreux modèles réduits. 

 

Le club d’aéromodélisme Saint-Exupéry a été créé en 1969 par un groupe de passionnés. Il est affilié à la Fédération Française d’Aéromodélisme (FFAM) et compte aujourd’hui une cinquantaine de membres de 7 à 77 ans. Et il ne s’agit pas là de faire voler un avion. 

 

De nombreuses compétences techniques et manuelles sont nécessaires pour atteindre un seul objectif : piloter son modèle réduit.

 

Un loisir sportif et pédagogique

« Concevoir et construire un avion développe le sens de la lecture d’un plan, de ses côtes et de ses vues tridimensionnelles. La construction d’un modèle réduit exige une précision exemplaire dans les mesures de longueur et de masse » indique Jean-Michel Mauler, secrétaire du club. Les divers matériaux utilisés ont chacun leur propre technique de construction : travail du bois, de la fibre de verre ou de carbone… une porte ouverte sur de multiples activités artisanales ou de pointe. Les finitions demandent méticulosité, maîtrise et patience. Elles passent par l’utilisation d’un pinceau ou d’une bombe de peinture, de matériel et d’outillage de finition. « Le modéliste développe aussi des connaissances en électronique de base : il effectue des soudures simples ou des branchements. Il fait aussi fonctionner divers types d’accus ou de transmissions par ondes » ajoute Jean-Michel.

 

Enfin prêt à faire voler son modèle réduit (avion, planeur, hélicoptère ou drone), le futur pilote doit maintenant faire preuve de compétences dans le pilotage. Et là, pas question de le faire voler seul sous peine de voir tous ses efforts anéantis et se scratcher sur le sol. L’apprentissage se réalise grâce aux conseils avisés de modélistes aguerris. Un partage de compétences nécessaire comme dans toute discipline. « Au fil des années, le club a vu passer de nombreux jeunes pilotes. Certains sont aujourd’hui actifs dans le domaine de l’aéronautique, d’autres investis dans des métiers techniques liés aux compétences développées lors de leur activité de modéliste » conclut Jean-Michel Mauler.

 

Le club Saint-Exupéry propose aux jeunes pilotes des formations sur leurs propres appareils, à piloter dès le début en double commande et en toute sécurité. Un atelier de construction est aussi accessible toute l’année dans la commune. Le dimanche 6 mai, les moniteurs évalueront les compétences de pilotage des aéromodélistes à l’obtention du brevet A (avion et planeur) mais aussi  à la qualification de pilotes de démonstration. Les heureux titulaires pourront alors participer aux meetings dans toute la France.   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales