Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Hoerdt et Büttelborn : les nouvelles jumelles


Samedi 22 septembre, les communes de Hoerdt et de Büttelborn (Allemagne) ont concrétisé leur jumelage. Une délégation allemande de 70 personnes s’est rendue en Alsace à l’occasion de la cérémonie du deuxième acte de jumelage

 

Après plus de 3 ans d’organisation, le 27 avril dernier, une délégation hoerdtoise se rendait à Büttelborn, dans le Land allemand de la Hesse, pour signer leur premier acte de jumelage. Quelques mois plus tard, le 22 septembre dernier, une cérémonie officielle a concrétisé leur jumelage sur le sol français. C’est notamment la culture des asperges, leur premier point commun, qui les avait rapprochées. 

 

Samedi 22 septembre, après avoir accueilli les 70 habitants de Büttelborn, dont sept collégiens au Foyer Protestant de Hoerdt, le rendez-vous était donné à 15h sur la Place du Marché. Là, environ 400 personnes, dont trois classes de l’école élémentaire de Hoerdt, étaient présentes pour participer au défilé officiel du jumelage.

 

De nouvelles fraternités

Direction la rue de la République en musique. Au numéro 95, le cortège s’est arrêté sur une petite place fleurie, où Caroline Maechling, Présidente du comité de jumelage côté français,  puis Dieter Goelzenleuchter, son homologue allemand, ont prononcé, émus, leur discours. 

 

« La magie d’un jumelage, c’est justement cela : faire naître de nouvelles fraternités, de nouvelles amitiés d’un pays à l’autre. Le jumelage représente le moment avec lequel chacun de nous montre sa propre disponibilité et sa propre ouverture envers les autres ».

 

Après les chants entonnés par les élèves des deux communes, et les textes lus par le Conseil Municipal des Enfants, les élus ont dévoilé la nouvelle plaque de la place fleurie, nommée pour l’occasion “Place du Jumelage”. Sous celle-ci, une flèche indique la direction de Büttelborn, ainsi que sa distance : 183km en voiture, et 144km à vol de cigogne. C’est sur les hymnes français et allemands, joués par l’Harmonie de Hoerdt, et un lâcher de ballons aux couleurs des deux pays, que le cortège s’est finalement rendu à l’Eglise Protestante pour la cérémonie officielle. C’est là que le deuxième acte de jumelage a été signé par les élus. 

 

Une ouverture sur l’Europe

Depuis 2015, différentes associations des deux pays ont pris l’habitude de se rencontrer, et se sont liées d’amitié. « Le but est maintenant de maintenir ce lien. Nous nous retrouverons donc le 19 octobre à Büttelborn pour que d’autres associations puissent se rencontrer. Ce jumelage représente une ouverture sur l’Europe, surtout pour nos enfants » se réjouit Caroline Maechling. 

 

« Nous allons travailler des deux côtés pour développer la correspondance entre les écoles, de permettre à nos jeunes d’apprendre la langue voisine, ce qui n’est pas toujours évident ». C’est un travail qui a déjà été amorcé ces trois dernières années. « Cette année un jeune hoerdtois a fait un stage à la mairie de Büttelborn pour perfectionner son allemand ». 

 

 « Parmi les invités, une dizaine ont vécu la guerre. Le plus âgé d’entre eux nous a dit que c’était le plus beau jour de sa vie. Il ne pensait pas pouvoir être assis à côté d’un Français, et discuter en paix. L’émotion était donc très forte. Nous voulons maintenir cette paix et cette amitié », conclut Caroline Maechling.   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales