Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Goulden à la pointe


Nouvelles technologies, obtention du label Alsace, partenariats franco-allemands… Le lycée des Métiers Goulden de Bischwiller mettra en lumière ses nombreux atouts lors de ses portes-ouvertes, le 3 février.
 

Pas de quoi chômer au lycée des Métiers Goulden de Bischwiller. Pour cette année 2017-2018, de nombreuses innovations ont été mises en place, dans le but de préparer au mieux les élèves à leur entrée sur le marché du travail. Elles seront présentées lors des portes-ouvertes de l’établissement, samedi 3 février de 9h30 à 16h.

 

Un lycée aux couleurs de l’Alsace

C’est une première pour un établissement scolaire : depuis le 1er janvier, le lycée Goulden a rejoint le club des partenaires de la marque Alsace, symbolisée par un A en forme de cœur. « Nos élèves du Bac Pro Gestion/Administration ont constitué le dossier, et notre candidature a été validée », indique le proviseur, Stéphane Klein. Ce samedi, les entreprises locales qui en font partie, et avec qui le lycée a l’habitude de travailler, seront présentes : Caddie, Boehli, Meteor, Sew Usocome, Mars… Elles exposeront leurs produits phares, pendant que des élèves du Bac Pro Technicien d’usinage réaliseront en direct des porte-clés à l’effigie du lycée et de la marque. Et il sera même possible de se prendre en selfie avec le A cœur !

 

Un lycée 4.0

De plus, « depuis la rentrée, nous sommes un lycée 4.0 », énonce Stéphane Klein.
« Nous faisons partie des 13 établissements en Alsace où les supports numériques ont remplacé les manuels papier ». Et pour démontrer leurs compétences en matière de nouvelles technologies, les élèves du Bac Pro Système numérique ont à nouveau concocté, pour les portes-ouvertes, une Lan Party, une salle entièrement en réseau dédiée aux jeux en ligne.

 

Un lycée tourné vers l’Allemagne

Enfin le lycée a placé cette année sous le signe de la collaboration franco-allemande. 

Cela passe notamment par la section Européenne Allemand. « Il n’y a pas de cours supplémentaires, plutôt une façon différente de voir les choses. Dans les filières de l’industrie, ils ont 1h d’allemand sur le milieu professionnel, pour apprendre les rudiments du travail dans une équipe allemande, comme le nom des machines. 24 élèves sont concernés, qui présenteront pour la 1ère fois cette matière au Bac. Dans les filières tertiaires, cette possibilité existe depuis 10 ans. Il s’agit d’1h de commerce en allemand, et ils sont une vingtaine
à la suivre »
, précise le proviseur.

 

Le lycée renforce aussi ses partenariats avec les entreprises outre-Rhin. Outre des visites d’usines ou de grandes aciéries, comme la Völklinger Hütte classée au patrimoine de l’Unesco, les possibilités de stage en entreprise allemande sont étendues. 

 

Et pour entrer de plain-pied dans la pratique, 45 élèves du lycée participent à la Journée Innov initiée par l’association Entreprendre pour apprendre. « Aux côtés d’élèves allemands, ils seront confrontés à une problématique posée par une entreprise allemande et devront trouver une solution, par exemple pour revoir complètement l’agencement d’un magasin ». 

 

Afin de chapeauter l’ensemble de ses projets franco-allemands – il y en a 23 sur l’année, le lycée accueille en ses murs un service civique : Sebastian Vedder, un jeune de 19 ans originaire de Hambourg. Ainsi, une web radio bilingue sera bientôt créée, et un livre de recettes franco-allemand, réalisé par la section Blanchisserie, pourra être feuilleté lors des portes-ouvertes.

 

Si vous prévoyez d’y passer la journée, le rythme scolaire du lycée sera adopté, avec ouverture du restaurant scolaire pour déjeuner. Vous aurez peut-être même droit à une récré !  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales