Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Gagas de Yoga


Aujourd’hui, il convient de rester zen  en toutes circonstances. C’est très important pour notre santé. Mais nous avons tellement des choses à gérer dans nos petites vies pour mener la grande… vie ? Pas d’accord, d’abord parce que le concept de la grande vie ne concerne que quelques-uns qui ne sont pas forcément les plus heureux, ensuite car nous sommes tous capables de vivre en paix, malgré les difficultés et les drames qui traversent nos existences. 

  

Dans cette quête, la pratique d’une activité comme le yoga peut s’avérer très efficace. Pour s’en convaincre, il suffit d’essayer cette pratique, qui a passé le cap du phénomène de mode. MaxiFlash se penche sur ce loisir, qui séduit de plus en plus et se décline dans tous les styles. Un dossier qui pourrait bien faire de votre vie un modèle d’équilibre, d’unité, de joie de vivre, de paix avec vous-même et d’harmonie avec le monde qui vous entoure.

 

L’idée que le yoga n’est pas un sport, qu’il est réservé aux personnes âgées et qu’il s’agirait d’une activité « plan-plan » est désormais révolue. Hautement tonique, le yoga sollicite des muscles dont vous ignoriez même l’existence ! C’est une activité idéale pour tonifier son corps et le muscler durablement. Car contrairement aux sports de musculation « classiques », il fait travailler les muscles en profondeur, mais toujours en douceur, sans impact ni mouvement violent. C’est davantage la persévérance qui entre en jeu que l’exploit physique proprement dit. 

 

Mens sana in corpore sano

Autrement dit : un esprit sain dans un corps sain. Voilà comment pourrait se résumer la pratique du yoga. Au-delà des traditionnelles postures, qui permettent de faire travailler son corps en dénouant des tensions, le stress est également ciblé. Car le yoga, c’est avant tout une philosophie de vie, un art à part entière, qui englobe non seulement la personne, mais aussi son environnement. Le tout pour tendre au bien-être, à l’harmonie et à la paix intérieure. Un mode de vie qui a pour objectif… le bonheur ! 

À travers des étapes fondamentales, qui varient selon les traditions, comme la concentration, la discipline et l’état d’éveil. La philosophie du yoga c’est celle d’une rencontre avec soi-même.

 

Les exercices de respiration du yoga font du bien à votre cerveau

Votre cours de yoga matinal ne va pas tarder à devenir indispensable, surtout après la lecture de cette étude qui explique que sa pratique présente de vrais effets sur notre cerveau et nos capacités d’attention. C’est la conclusion d’une étude du Trinity College de Dublin, qui prouve les bienfaits neurophysiologiques des exercices de respiration, lors de séances de yoga ou de méditation. Ces recherches se penchent sur les effets neurophysiologiques de techniques vantées depuis des siècles par les adeptes du yoga ou du bouddhisme. Les résultats sont étonnants : les participants les plus concentrés durant une tâche donnée sont ceux qui réussissaient à synchroniser leur respiration à leur attention. 

 

Mais l’étude va plus loin : il serait possible d’utiliser les techniques de contrôle de la respiration pour stabiliser l’attention et booster la santé du cerveau. La manière de respirer affecte en effet la production de noradrénaline, une hormone du cerveau qui joue un rôle important dans la maîtrise de l’attention : «Quand nous sommes stressés, nous produisons trop de noradrénaline, dans ce cas, il est impossible de se concentrer. Quand nous sommes paresseux, nous en produisons trop peu, et là encore, impossible de se concentrer. Il y a un niveau idéal dans lequel nos émotions, nos pensées et notre mémoire sont bien plus claires», déclare Michael Melnychuk, doctorant au Trinity College et directeur de l’étude. Le niveau parfait pourrait donc être atteint grâce à la respiration.

 

De 7 à 77 ans

… et au-delà ! Le yoga est une discipline complète, que l’on peut pratiquer à tout âge, et qui est accessible à tous, sans aucun risque, si elle est encadrée par un professionnel,  ce qui évite de se blesser et de fatiguer les articulations.  On peut donc s’adonner à cette saine activité sans modération… Sauf pour les adeptes du « beer-yoga », qui fait fureur en Allemagne et aux États-Unis, et consiste à tenir les postures du yoga traditionnel tout en sirotant une petite bière. Certes, il ravira les amateurs de houblon, mais si cette pratique prête à sourire et semble être un excellent compromis entre exercice physique et moment convivial entre amis, la consommation d’alcool pendant des cours de yoga est fortement déconseillée, et atténue considérablement les bénéfices de cette activité physique. D’ailleurs le concept n’a pas encore vu le jour en France. Boire ou tenir (la posture) : il faut choisir !

 

Les différents types de yoga

Si dans les années 80, on pratiquait le yoga tout simple, il en existe aujourd’hui une foule de déclinaisons, chacune s’adaptant aux besoins et au niveau de ses élèves. En voici un petit florilège, pour faire le tri dans l’offre pléthorique en la matière : 

Le Hatha est le yoga le plus traditionnel. Adapté à chacun et surtout aux débutants, il se pratique à un niveau assez lent et permet de profiter pleinement de tous les bénéfices de cette activité, en travaillant le corps et l’esprit.

L’Ashtanga en est une déclinaison un peu plus tonique et dynamique, qui promet un renforcement musculaire grâce à des enchaînements d’exercices plus rapides. L’Ashtanga convient à des personnes d’un niveau intermédiaire, voire avancé.

Idem pour le Vinyasa, plus dansant, qui oscille entre postures et chorégraphies, et convient à celles et ceux qui ont déjà une petite expérience de la pratique du yoga. 

Le Kundalini est lui aussi destiné à des niveaux plus avancés, car s’il combine postures et méditation, il s’adresse à des adeptes de cette pratique, qui ont déjà une expérience poussée du yoga, tant sur le plan physique que spirituel. 

L’Iyengar est idéal pour les débutants, mais il peut séduire également les plus expérimentés. Le but de cette pratique est d’atteindre un alignement total du corps, grâce à l’aide d’accessoires, comme des sangles ou des blocs. Un bénéfice sur le long terme, qui permet, entre autres, de rétablir l’équilibre postural.

Le Hot Yoga, comme son nom l’indique, se pratique dans une pièce dont la température atteint 30°C. Tout comme le Bikram, que l’on pratique, là, par 40°C, la chaleur permettant d’insister davantage sur l’étirement musculaire et ligamentaire, dans une atmosphère plus chaude, et donc plus propice à la détente du corps et de l’esprit.

 

Applis, coaches et tutos…

L’engouement pour le yoga est tel que des clubs dédiés apparaissent un peu partout. Vous en trouverez facilement en Alsace et en Alsace du Nord, certains avec des pratiques diverses, parfois associées à du Pilates et/ou à des séances de méditation. 

 

Mais dans la société hyperactive qui est la nôtre, les adeptes, bien que motivés, n’ont pas toujours la possibilité d’accéder à ces lieux de détente et d’introspection. Aussi, le nombre d’applications explose, face à une demande croissante. De même que des tutos sur Internet, qui permettent à chacun de suivre des cours en visionnant des vidéos enregistrées par des professeurs de yoga, qui expliquent et décortiquent postures et mouvements, et accompagnent de leurs commentaires les cours qu’ils prodiguent. 

 

Enfin, pour ceux qui ont besoin de motivation pour s’astreindre à cette activité, ou qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement professionnel pour être certains de tenir les postures correctement, les coaches personnels constituent une option intéressante. 

 

Et l’offre ne cesse d’augmenter ! Vous commencez quand ? 

Namasté !  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales