Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Et si vous aidiez la jeune réalisation nord-alsacienne ?


Originaire de Niederbronn et jeune réalisateur, Thomas Lincker est parti, caméra en main, sur les routes des États-Unis et des Vosges du Nord à la rencontre de musiciens Folk. Découverte en avant-première !
 

D’un rêve est né un projet. Et d’un projet, un documentaire musical en cours de réalisation : Fragments Folk ou un voyage en territoire folk, des États-Unis aux Vosges du Nord, à la rencontre de ces musiciens hors du temps. 

 

Thomas Lincker, 32 ans, est réalisateur-vidéo indépendant. Et ce documentaire, il en rêvait depuis longtemps. « Je voulais monter mon propre projet, une réalisation qui me corresponde » raconte Thomas. Au printemps dernier, il traverse l’Atlantique avec Clément Adolff, 29 ans, technicien son et originaire de Weiterswiller. De l’immensité de New-York au fin fond du Maine en passant par Philadelphie en Pennsylvanie, ils vont à la rencontre des musiciens, armés de leur caméra et perche de son. « Les États-Unis ont vu la naissance du Folk, c’est le pays de la musique Folk. Elle y est vivante et elle se vit naturellement » explique Thomas. « Nous y avons fait de magnifiques rencontres musicales et humaines. Nous avons pu filmer les musiciens dans leur propre environnement, nous sommes entrés dans leur vie quotidienne en toute simplicité. C’est une expérience inoubliable ». 

 

Fragments Folk s’attache aussi aux Vosges du Nord, et pour Thomas la correspondance est forte entre sa terre natale et la musique folk américaine. « On y retrouve le même rythme de vie et une similitude dans ses paysages boisés. Le parallèle est fort, et j’y trouve une forme de nostalgie qui s’exprime au travers de la musique folk ». 

 

En plus des musiciens américains comme Will Stratton, Sam Moss ou Wilder Maker, le documentaire qui sortira à la fin de l’année présentera les portraits de plusieurs musiciens et groupes locaux : SF & The Ladyboys, Oh Well (alias Aurelking, chanteur guitariste des Roots Noise) ou encore Solaris Great Confusion. 

 

La campagne de souscription est ouverte jusqu’au 26 février inclus. Réalisée en dehors du circuit traditionnel, la production du film-documentaire repose uniquement sur des financements alternatifs et participatifs. À vos claviers pour aider les jeunes talents nord-alsaciens !  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales