Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Entre prose et coup de crayon


Les inscriptions pour le concours de dessin « Eurojeunes » et le concours de poésie « Clémenceau » sont ouvertes. Poètes et dessinateurs en herbe, vous avez jusqu’au 3 avril pour rendre votre copie.

  

"La machine du futur » et « L’attente » :
voici les thèmes respectifs des concours de dessin et de poésie organisés à Bischwiller. 

 

Depuis plusieurs années, ils rassemblent de nombreux participants de la région. A leur origine, se trouve Serge Eckert, qui en plus de sa boulangerie, dirige la section basket du Foyer Club des Jeunes Aloysia de Bischwiller (FCJAB) depuis bientôt 37 ans.
« J’aime bien mélanger le sport et la culture. C’est un voisin artiste-peintre, Charles Herrmann, qui m’a donné l’idée, il y a 28 ans, d’organiser un concours de dessin destiné aux jeunes de primaire, collège et lycée. En parallèle, le Crédit Mutuel sponsorisait le concours européen ’’Eurojeunes’’ ; comme je connaissais le patron de la banque, on a décidé d’unir les 2 concours ». 

 

Rapidement, il se double d’un concours de poésie. « Je suis plus littéraire que dessinateur ! » plaisante le boulanger.
« J’écris des poèmes, ce n’est pas antinomique avec le basket ». Et lorsqu’il rencontre Claude Vigée, il lui demande l’autorisation de prêter son nom au concours. « Un jour, le trésorier du FCJAB nous fait remarquer qu’il est dommage que le concours ne s’adresse pas aux adultes. Donc en 2003, on a changé le règlement pour les intégrer. Jusqu’à l’an dernier, le concours jeune et le concours adulte étaient distincts, puis nous avons rassemblé le tout sous le vocable ’’Clémenceau’’, le nom de ma rue tout simplement ». Vous avez donc jusqu’au 3 avril pour participer à la 28e édition du concours de dessin « Eurojeunes » et/ou à la 16e édition du concours de poésie « Clémenceau ». 

 

Les plus beaux poèmes et dessins seront récompensés. Deux nouveaux prix ont d’ailleurs fait leur apparition : le prix collectif « André Maurois » pour la poésie de groupe; et le prix « Sylvie Reff » pour la poésie en alsacien ou en allemand. « On a voulu créer un prix pour mettre en valeur notre culture, c’est vrai que la poésie en dialecte c’est aussi une belle musique », estime Serge.

 

Ils seront remis aux lauréats lors d’une réception « à la cannoise », le samedi
26 mai au Lion d’Or. Un fascicule rassemblant l’ensemble des proses de l’an passé sera également distribué.

 

Renseignements et règlement auprès de Serge Eckert : 03 88 63 26 41  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales