Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Du tai-chi-chuan à Oberhoffen-S/-Moder


Depuis un peu plus d’un an, des cours de tai-chi-chuan sont proposés à Oberhoffen-sur-Moder. 

Damien Fontaine, l’animateur des séances, nous présente la discipline ainsi que les bienfaits qu’elle procure.

  

Julien Meyer : Qu’est-ce-que le tai-chi-chuan ?

Damien Fontaine : Le tai-chi-chuan est un art martial chinois avant tout. J’enseigne la forme « Yang » avec le style du serpent. C’est une forme qui a été introduite chez nous par un maître chinois. Dans chaque art martial, il y a des secrets de famille. Ce maître a décidé de les divulguer. Il a donné cette mission à Bob Boyd, qui est aux Etats-Unis, pour qu’il diffuse au maximum les bienfaits de la pratique.

  

JM : Comment en êtes-vous arrivé à enseigner cet art martial ?

DF : J’ai suivi une formation militaire chez les pompiers de Paris et je suis également un ancien handballeur. Sinon, j’ai commencé le tai-chi-chuan il y a 15 ans. J’ai ensuite été affilié à pouvoir enseigner cette forme par l’intermédiaire de Thierry Bae, qui est d’origine nancéienne. Cela fait maintenant 5 années que je suis autorisé à enseigner la forme du serpent. Il y a des protocoles impératifs à respecter dans le cadre des cours.

 

JM : Comment s’est passée votre installation à Oberhoffen ?

DF : J’ai débuté le 1er février 2017 à Oberhoffen. On a commencé petit à petit. C’était une opportunité pour moi. J’ai eu cette possibilité en discutant à droite à gauche. On était une dizaine au début. Ça a commencé assez fort. Actuellement, on est 13 inscrits dans le cours. C’est ouvert à tout le monde, j’ai même une personne de 85 ans.

  

JM : Quels sont les bienfaits liés à la pratique de cet art martial ?

DF : Déjà mentalement, ça permet de se recentrer sur soi et de se ressourcer. C’est également un genre de méditation. Mes cours se déroulent dans le calme, sans musique. C’est une forme lente, on fait beaucoup travailler l’interne. C’est comme si on massait ses organes internes, comme si notre colonne pouvait bouger dans notre corps. Au bout d’un an, les gens sentent déjà beaucoup de bienfaits.

  

JM : Comment les cours sont-ils rythmés ?

DF : Je commence à 19h30 et ça se finit à 21h. La pratique, c’est 20-25 minutes de forme pure de tai-chi-chuan. On commence les cours par des échauffements, qui sont assez longs. Il est important d’éviter les claquages. A côté de cela, je fais également un petit peu de qi-gong. Parfois, dans mes cours, les gens arrivent directement du travail. Il est donc important de les calmer pour qu’ils retrouvent un battement de cœur correct.

 

Tous les mercredis soir (19h30-21h) à la Couronne à Oberhoffen-sur-Moder (2e étage), 48 rue Principale.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales