Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Développement de la géothermie


ES souhaite construire une ou plusieurs nouvelles centrales géothermiques en Alsace du Nord et va démarrer une importante étude pour déterminer les meilleurs emplacements.

 

ES et ses partenaires, Roquette et la Caisse des Dépôts, ont mis en service une centrale géothermique à Rittershoffen, alimentant l’entreprise Roquette de Beinheim. Une 2e centrale à Soultz-sous-Forêts, portée par éS et ENBW (entreprise allemande), alimente le réseau électrique.

 

Une ou plusieurs nouvelles centrales

ES envisage de construire d’autres centrales en Alsace du Nord, étant donné le fort potentiel du sous-sol : une eau géothermale à plus de 150°C. Pour déterminer les meilleurs emplacements, la société se base sur des recherches et des mesures, mais surtout, elle se lance dans la réalisation d’une cartographie du sous-sol en 3 D, sur environ 200 km2, de Soultz à Wissembourg, et jusqu’à environ 3 000 m de profondeur. Une 1ère en France !

Cette étude est financée par éS, avec un accompagnement significatif du Fonds Européen de Développement économique Régional, et une participation de l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie.

 

Une campagne d’information, à l’attention des élus et du grand public, est en cours.

« L’étude commencera en avril et durera jusqu’à la fin de l’année », indique Bernard Kempf, Directeur du Développement et des Relations Externes à éS. « Il y aura une forte présence de matériels et de personnels en été. Des camions vibrateurs parcourront la zone et des capteurs, placés tous les 200 m, permettront de collecter des données. Un recensement de tous les obstacles, zones sensibles et zones protégées permettra de respecter les contraintes locales ».

 

Attractivité pour les entreprises

« és a inscrit le développement de la production d’énergie renouvelable dans sa stratégie au service du territoire. Cette énergie confère à l’Alsace une attractivité forte pour le développement de nouvelles activités nécessitant de la chaleur ou de l’électricité produites par ces centrales, et s’inscrit dans les objectifs de la transition énergétique », précise B. Kempf.

 

Par ailleurs, le Conseil départemental, avec ses partenaires (Communautés de Communes, Agence d’Attractivité de l’Alsace, communes, éS et Port Autonome de Strasbourg), a lancé une « étude prospective pour le développement de l’Alsace du Nord par la valorisation de la ressource géothermique ». 

 

Plusieurs secteurs sont ciblés, comme la chimie, la culture sous serres, la pisciculture, etc. Certaines entreprises ont déjà manifesté leur intérêt, signe d’une future dynamisation du territoire.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales