Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Des viennoiseries de réputation internationale


Déborah Ott a remporté le 4 février dernier le trophée du World Master Baker 2018 en viennoiserie. Direction La Walck, à la boulangerie Wesner où elle occupe le poste d’ouvrier-boulanger depuis 2015.

 

Le championnat du monde de la boulangerie s’est déroulé début février au salon Europain à Paris Nord. Et du haut de ses 26 printemps, Déborah Ott, a vu ses efforts et son talent récompensés par un titre international : le trophée mondial en viennoiserie. Le World Master Baker se déroule tous les 4 ans et est divisé en 3 catégories : pain, viennoiserie et pièce artistique. Seuls 6 candidats sont sélectionnés par catégorie à l’échelle mondiale. Et cela ne risquait pas de freiner la motivation de Déborah. « Depuis mon enfance, j’ai toujours aimé mettre la main à la pâte » s’amuse-t-elle, « très tôt, j’ai su qu’elle serait la voie que j’allais suivre ». Un choix qui mène aujourd’hui Déborah à l’excellence. 

 

Originaire de Schweighouse-sur-Moder, Déborah Ott poursuit ses études au CFA Siegfried à Haguenau. Les CAP boulanger et pâtissier en poche, elle poursuit avec le Brevet Professionnel et pousse jusqu’au Brevet de Maîtrise. Acharnée du travail bien fait, elle est élue Meilleur jeune boulanger de France en 2008, et obtient la coupe internationale au salon IBA à Düsseldorf, Allemagne, en 2009. Elle remporte le titre de championne de France, catégorie viennoiserie, en 2014. Cette place en équipe de France lui ouvre les portes du championnat du monde. Déborah est aussi une passionnée. « Mon coup de cœur, c’est la viennoiserie. C’est un mélange de plein de choses : fruits, crème, texture mais aussi décors. On peut allier différents goûts, c’est plus créatif. C’est aussi plus gourmand ! » explique Déborah. Et pour la gourmandise, on peut compter sur elle. 

 

Lors du concours, Déborah a réalisé 5 produits imposés : croissant, pain au chocolat, brioches à tête, tressée, et estonienne (kringle), et 3 produits laissant libre cours à la création. Le tout en l’espace de 10h. Cette nuit-là, Déborah n’aura pas beaucoup dormi, « un vrai stress ! ». Et c’est avec toute sa détermination qu’elle se présente au concours face à la Russie, à Taïwan, à l’Argentine, aux Etats-Unis et au Canada. « L’envie de réussir était là. Pendant un an, j’ai tout mis de côté et m’y suis exclusivement consacrée. Chaque mois, je m’entraînais avec Xavier Honorin, mon coach, rencontré lors d’un précédent concours. Et Marc [Wesner] m’a laissée une grande liberté, il avait compris mon choix » ajoute Déborah. 

 

Aujourd’hui, à La Walck, les gourmands viennent de loin. Un petit conseil : pensez à commander avant de filer à la boulangerie pour goûter au pain au chocolat et autre viennoiserie de Déborah ! 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales