Maxi Flash

Des toits nord-alsaciens qui rapportent


Le Pays d’Alsace du Nord a développé un outil en ligne gratuit permettant de découvrir le potentiel de production d’énergie solaire de sa toiture. 

 

 En 2015, le Pays d’Alsace du Nord s’est vu octroyer le label « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » par le Ministère de l’Environnement. Il bénéficie ainsi de fonds pour tendre vers une autonomie énergétique, diminuer ses consommations énergétiques, et développer sa production d’énergies renouvelables. « L’Alsace du Nord est propice aux énergies positives » explique Céline Veit, chargée de mission énergies renouvelables à l’ADEAN. « 69 actions ont déjà été réalisées grâce à ce label, et des fonds ont été récoltés afin de rénover des bâtiments, certains éclairages et des pistes cyclables ». 

 

L’Alsace du Nord dispose d’un potentiel solaire important et souhaite se tourner vers ce type d’énergie. «Si tous les toits favorables d’Alsace du Nord étaient équipés de panneaux photovoltaïques, le territoire pourrait produire 1500 GWH d’électricité, de quoi couvrir la consommation d’électricité de 330 000 foyers». 

 

Pour ce faire, un cadastre solaire en ligne a récemment été mis à disposition des habitants. « Sa mission principale est de renseigner les Nord-Alsaciens sur le potentiel de leur toiture. Est-il rentable pour eux d’installer des panneaux photovoltaïques ? Le cadastre solaire les informe mais les sensibilise aussi, pour qu’ils ne se lancent dans ce projet que s’il est rentable ». 

 

C’est un outil ludique sous forme de carte interactive. Il suffit d’y entrer son adresse, et de nombreuses informations apparaissent aussitôt, tenant compte de l’orientation et l’inclinaison du toit, de l’ensoleillement, des ombrages, etc. La rentabilité d’une installation solaire sur le toit de tous types de bâtiment est ainsi estimée. «Si un arbre fait de l’ombre à votre toiture, l’outil vous l’indiquera également» ajoute Céline Veit. 

 

3 solutions sont envisageables : produire de l’électricité en autoconsommation, en revente, ou produire de l’eau chaude (sanitaire ou chauffage). Si le cadastre solaire détecte un potentiel, les propriétaires sont invités à entamer eux-mêmes des démarches auprès d’installateurs (l’utilisation du cadastre solaire n’entraîne aucun démarchage). Ils sont encouragés à réaliser plusieurs devis, puis à se tourner vers l’Espace Info Energie* pour bénéficier de conseils gratuits et indépendants. 

 

A terme, il s’agit d’atteindre l’objectif de ce Territoire à énergie positive pour la croissance verte : « favoriser la transition énergétique du territoire et la production locale d’énergies, pour que les ressources reviennent aux habitants », affirme Céline Veit.   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer