Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Des plantes pour ralentir l’eau


Sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg, plusieurs communes sont régulièrement touchées par des coulées d’eaux boueuses. Dans la commune d’Eckwersheim, elles sont récurrentes.

  

Elles apparaissent habituellement au printemps, lors de fortes pluies sur des terres agricoles pentues et sans végétation.

Mais ces dernières années, le nombre d’épisodes de coulées d’eaux boueuses a augmenté, en raison notamment de la destruction des haies, des changements des pratiques agricoles, et du changement climatique, qui a pour conséquences d’augmenter le nombre d’orages et leur intensité. 

« Ce phénomène peut avoir de graves conséquences pour le village et ses habitants. A plusieurs reprises, ces boues sont descendues jusqu’au milieu de la commune, sur la voirie, et cela crée du désordre » explique Michel Leopold, Maire d’Eckwersheim. De plus, ce phénomène accélère la montée des eaux lors des crues. L’année dernière, des exploitants agricoles ont dû faire face à une perte de culture.  Les habitants attendent donc depuis de nombreuses années que des mesures soient mises en place, et beaucoup d’entre elles ont été décidées ces 4 dernières années. 

 

« Dans un 1er temps, l’Eurométropole a investi dans un barrage » poursuit Michel Leopold.
« Celui-ci laisse passer 2,2m3 d’eau par seconde dans le ruisseau de la commune.
Il évite ainsi à celui-ci de déborder. De gros travaux d’assainissementsont également en cours. Les égouts refoulaient de l’eau lors des gros épisodes pluvieux. L’Eurométropole a investi près de 5 millions d’euros afin de remplacer les tuyaux vieillissants et trop petits, ainsi que pour créer un bassin d’orage. Deux ponts de la commune ont également été redimensionnés pour laisser passer ce flux ».
 

 

Une solution naturelle

Puis, la commune, la Chambre d’Agriculture de la Région Alsace et les exploitants agricoles ont décidé ensemble de la mise en place d’une hydraulique douce. Il s’agit de méthodes naturelles, qui ralentiront sur le long terme
le phénomène de coulées d’eaux boueuses. « Des travaux de plantations vont être réalisés sur les parcelles concernées.
38.000 pieds de miscanthus vont donc être plantés »
. Ce terme désigne des plantes qui font l’effet d’un peigne : lorsque l’eau franchit plusieurs couches, elle est amenée à ralentir. « Ces travaux débuteront fin avril ou début mai, lorsque les champs ne seront plus gelés ».  Les 1ers résultats apparaîtront rapidement, et la commune pourra encore adapter ces plantations si celles-ci ne suffisaient pas.  « C’est un projet ambitieux qui n’a jamais été réalisé sur l’Eurométropole ». Le budget des travaux, qui pourrait atteindre les
40 000€, est avancé par la commune, mais pourrait être remboursé à hauteur de 80% par l’Agence de l’Eau.  

 

Les agriculteurs s’engagent eux aussi à mettre en place des plantations de luzerne ou des techniques de non labour, qui permettent une meilleure infiltration des eaux pluviales. « J’espère que le cumul de ces différentes actions prendra effet rapidement » souhaite le Maire d’Eckwersheim. Toutes ces mesures ont été présentées aux habitants lors d’une réunion publique, lundi dernier.   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales