Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Des petits trains comme les grands


Ce week-end, à la maison des loisirs d’Uberach, se tiendra la 3e exposition de modélisme ferroviaire. Ou l’envie de voyager au rythme des locomotives à vapeur, diesel ou électriques. 

 

L’association Le train de la Moder, à Uberach, a vu le jour en 2013. Son Président, Hubert Bertrand, 65 ans, est animé par la passion du modélisme depuis bien longtemps. « Mon père était lui-même un passionné, il m’a communiqué le virus très tôt » raconte-t-il. Plus tard, son fils, Laurent, est gagné à son tour par la passion des trains. Chez les Bertrand, le virus se transmet de père en fils !

 

Pour Hubert et Laurent, tout commence en 2006. Ils réalisent leur premier réseau ferroviaire d’une longueur de 3 mètres et reconstituent la gare de Pfaffenhoffen. Autour de celle-ci viennent s’ajouter maisons alsaciennes, paysage, animaux, voitures. Ils exposent pour la première fois lors d’un marché de Noël dans la commune et remportent un grand succès auprès des visiteurs, « un succès qui nous a donné envie de continuer » raconte Hubert. De 3m de long, leur réseau s’agrandit au fil des années : 6m, 10m pour atteindre les 12m, le tout constitué de 10 modules. « Le réseau est constitué de plusieurs morceaux car il faut pouvoir les transporter. Une seule voiture ne suffit plus », explique Laurent. Et où ranger tout ça ? « Vous trouverez toujours une place pour monter votre réseau même si il doit être de petite taille ». Ils parcourent l’Europe en camionnette : Italie, Allemagne, Luxembourg, Hollande et France. Ils participent au total à 92 expositions, « en kilomètres, nous avons parcouru plus d’un tour du monde » s’amuse Laurent. 

 

Dextérité, minutie et patience

Ne vous y trompez pas, le modélisme ferroviaire nécessite patience, dextérité et de nombreuses recherches. Les talents sont aussi multiples : montage, réalisation de décors animés et du matériel roulant, pilotage du réseau… L’installation d’un corps de ferme atteint 100 heures de travail, une maison de 25 à 30 heures. Car jusqu’au moindre détail, tout est vérifié, photographié et, bien sûr, à l’échelle. Hubert le confirme, « il faut être minutieux, patient et ne pas se décourager ». Nos modélistes passionnés ont toutefois un ennemi de taille : « la poussière, c’est le grand ennemi du modélisme. Et l’humidité » énumère Hubert. 

 

À Uberach, sur 1 200 m2, 13 associations exposeront leurs réseaux ferroviaires de toutes époques confondues dont l’un en Meccano et l’autre en Lego. Plusieurs revendeurs seront aussi sur place et proposeront matériels neufs ou d’occasion. 

 

Les éditions Publitrains de Betschdorf (revue Le train) seront aussi présentes.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales