Maxi Flash

Des infirmières qui courent pour la bonne cause


Les AURALiennes Alsaciennes, c’est l’histoire de 3 collègues infirmières devenues copines. 

Partageant la même passion pour le sport, elles ont décidé de se lancer un grand défi : participer au Raid des Alizés, en Martinique, du 27 novembre au 2 décembre. 

 

C’est au sein du Centre de Dialyse haguenovien Aural, dans lequel elles travaillent, que Laura, Camille et Cécile se sont rencontrées pour la 1ère fois il y a 3 ans. A force de discuter, elles se découvrent une même passion pour le sport et la nature, et décident de la partager. « Nous avons décidé de nous lancer dans notre
1er marathon en 2017 »
raconte Laura.
« Camille et Cécile ont participé à celui d’Annecy, tandis que je me suis lancée dans celui de Valence, en Espagne ». 

 

Une grande aventure 

Il y a quelques mois, elles voient encore plus loin : elles se lancent dans la grande aventure du Raid des Alizés, un Raid 100% féminin, en Martinique. 

Du 27 novembre au 2 décembre 2018, elles troqueront leurs blouses pour leurs tenues de sport lors de diverses épreuves sur un parcours encore tenu secret, telles que VTT sur des plages de sable noir, Run&Bike au cœur de la forêt tropicale, course à pieds sur les pentes verdoyantes des volcans, canoë au sein d’un lagon bleu azur paradisiaque, ou encore trail le long de ruisseaux glissants sur les roches. Les participantes auront l’occasion de traverser les plus beaux sites de la Martinique, face à 69 autres équipes. 

 

Pour la bonne cause

Les 3 infirmières haguenoviennes auront le plaisir d’allier leur passion à la bonne cause, puisque chaque équipe sélectionne une cause caritative ou sociétale qui lui tient à cœur, et s’engage à défendre ses couleurs. Pour Laura, Camille et Cécile, qui travaillent dans un centre de dialyse, il leur paraissait évident de soutenir une association liée à cette cause. 

 

« Nous avons choisi de soutenir France Reins, basée à Strasbourg. Elle soutient les personnes qui souffrent d’insuffisance rénale. Chez certains patients, les reins ne fonctionnent plus suffisamment pour filtrer l’eau et trier les déchets présents dans leurs corps. Ainsi, tout devient toxique pour eux, et c’est une machine qui fait le travail des reins ». Selon leur classement à la fin de l’aventure, un certain nombre de dotations seront directement reversées à cette association. 

 

Appel aux dons

Mais pour partir, les Haguenoviennes doivent remplir une condition, et pas des moindres : récolter la modique somme de 8.900€, avant le 1er septembre. Pour ce faire, elles font appel à la générosité des particuliers et des entreprises. 

 

« Notre employeur Aural est notre sponsor principal, et finance une partie de notre aventure. Nous sensibilisons également les particuliers en lançant un appel aux dons, qui sont déductibles des impôts, puisqu’ils passent par Aural, association à but non lucratif, qui nous remettra ensuite un chèque » explique Laura. « Nos 6 plus gros sponsors figureront d’ailleurs sur tous nos équipements », une aubaine pour les entreprises, puisque ce raid est médiatisé. 

 

Avant de partir…

Il reste quelques mois aux 3 infirmières pour réunir cette somme et être prête physiquement, pour partir à l’aventure. Pour ce faire, elles s’entraînent ensemble et séparément plusieurs fois par semaine. « Nous nous voyons avant ou après le travail. Et nous allons encore participer à un marathon avant de partir » se réjouit Laura. 

 

Pour soutenir leur beau projet, rendez-vous sur leur page Facebook : Les AURALiennes alsaciennes.   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer