Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Des enseignants exposent dans les LACS


Depuis le 17 septembre, 11 lieux d’art et de culture (LAC) de l’Académie de Strasbourg exposent simultanément les œuvres de 40 professeurs d’art plastique. Le collège Baldung-Grien de Hoerdt s’est prêté à l’exercice. 

 

Les Lieux d’Art et de Culture (LAC) se sont multipliés ces dernières années, au sein de l’Académie de Strasbourg, avec la mise en œuvre du Parcours d’Education Artistique et Culturelle. Situés dans les collèges ou les lycées, ils permettent aux élèves de découvrir des domaines artistiques tout au long de leur scolarité. L’Alsace en compte 34, dont 14 dans le Bas-Rhin. Tous sont différents : certains accueillent des artistes en résidence quand d’autres sont des lieux de pratique artistique pour les élèves. Et tous ont la vocation de permettre aux élèves d’approcher les œuvres, de rencontrer les artistes, et d’y exposer leur propre travail. 

 

En complément des sorties culturelles et des CDI, et en lien étroit avec les partenaires culturels et artistiques, ils offrent aux élèves une approche de toute forme d’art, y compris technique et scientifique. L’académie de Strasbourg, un LAC est « un lieu éminemment pédagogique ». 

 

Plus de 40 professeurs 

En janvier dernier, l’exposition des élèves « Mille et une gouttes » à la Fondation François Schneider de Wattwiller, mettait en avant 90 œuvres de 1000 élèves de l’Académie sur le thème de l’eau. Ils avaient été invités à développer librement une création sur ce thème. 

 

En réponse à cette exposition, et sous l’impulsion de Jean-Michel Koch, inspecteur d’académie, plus de 40 professeurs d’arts plastiques ont investi 11 LAC alsaciens : une première dans l’Académie de Strasbourg. Elles permettent de découvrir la diversité des pratiques de ces différents enseignants et artistes. Aucune thématique ne leur a été proposée. La seule obligation était de rendre ces œuvres visibles et exploitables par toute la communauté scolaire concernée. Les expositions sont ouvertes à tous gratuitement, à condition de s’annoncer. 

 

Le LAC de Hoerdt se prête au jeu 

Jusqu’au 20 octobre, deux professeurs d’arts plastiques, Véronique Hauss-Jbil du collège de La Wantzenau, et Caroline Steinbach du collège de Bischwiller exposent leurs œuvres dans le LAC de Hoerdt. 

 

Le travail de Véronique Hauss-Jbil porte sur le lien entre l’écrit et l’image. « Je fais un travail plastique proche de la gravure. Mes inspirations sont multiples, toujours très graphiques et proches de l’écriture : la calligraphie, les pictogrammes, les images archaïques qui précèdent l’écriture. C’est toujours un travail d’invention, mené grâce à des choses que j’ai vues ou croisées sur ma route : des murs, des graffitis parfois, mélangés à des images, souvent des personnages, des visages, des mains… ». Il lui est déjà arrivé de montrer son travail à ses élèves.
« C’est un plaisir pour moi que de pouvoir leur faire découvrir mes travaux. Je peux deviner leur surprise, car les élèves ne se rendent pas toujours comptent que leurs professeurs sont aussi des artistes. C’est une belle initiative et une occasion unique » se réjouit-elle. 

 

L’exposition du LAC de Hoerdt est accessible jusqu’au 20 octobre, il suffit de s’annoncer.   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales