Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Demandez conseil gratuitement


A Wissembourg, tous les quinze jours, un membre de l’association Viaduq67 informe gratuitement les habitants sur leurs droits.

 

Depuis 2015, deux vendredis par mois, à la Maison Des Associations et des Services (MDAS), Bassam Zoabi, juriste, assure une permanence pour accompagner les personnes ayant besoin d’informations ou ayant besoin d’aide pour remplir un dossier, effectuer un recours, etc.

« Je ne donne pas uniquement des informations, », souligne Bassam Zoabi, « J’écoute les gens, je les aide à comprendre leurs droits, à effectuer leurs démarches, à remplir leurs papiers, et j’effectue un suivi si nécessaire ».

 

Thèmes variés

Les gens viennent le voir pour des problèmes dans divers domaines : immobilier, famille, succession, voisinage, achat sur Internet, vente de voiture, succession, séparation...Ce sont des gens de tous âges, de tous horizons.

 

« C’est très varié. Parfois, un rendez-vous ne suffit pas et on effectue un suivi car l’affaire est compliquée ou alors il faut faire plusieurs recours. Certaines personnes viennent me voir régulièrement pour le même problème ou pour plusieurs problèmes. Une relation de confiance s’est installée ».

 

Vers un service plus complet

Constatant qu’il est parfois trop long pour les gens d’attendre 15 jours entre 2 rendez-vous, et constatant qu’il y a toujours plus de monde intéressé, Bassam Zoabi souhaite mettre en place une permanence tous les vendredis matins à Wissembourg.

 

Il assure également d’autres permanences, à Bischwiller et à Haguenau, et souhaite en rajouter à Lauterbourg ainsi qu’à Soultz-sous-Forêts, afin de pouvoir répondre au plus grand nombre.

 

Beaucoup de gens ont besoin d’aide car ils ne connaissent pas leurs droits ni les procédures. Ils se sentent perdus et des juristes comme Bassam Zoabi sont là pour les écouter et les accompagner. Leur travail est très important.

 

« L’idéal serait que je sois accompagné d’un collègue psychologue à Wissembourg, comme c’est le cas déjà à Haguenau, pour aider les victimes. Par ailleurs, un écrivain public est présent. Il explique et rédige les courriers souvent compliqués à comprendre. Mon but pour les années à venir est de proposer un service complet sur tout le territoire ».  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales