Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Courir entre filles


Créé en 2014, le club de course à pied féminine d’Eckwersheim rassemble aujourd’hui plus de 80 femmes de tous niveaux. Elles se retrouvent chaque semaine pour partager ce sport, et préparer des courses dans la convivialité. 

  

Il y a quelques années, Aude Schruoffeneger et ses amies se rassemblent pour se motiver à courir. « Nous voulions participer à “la Strasbourgeoise”, la course féminine qui lutte contre le cancer du sein», raconte-t-elle. « Nous n’étions pas forcément toutes sportives. C’était un petit challenge à réussir ensemble ». 

 

Elles se retrouvent alors à plusieurs reprises pour s’entraîner ensemble, et se prennent de passion pour ce sport. Alors qu’elles sont 6 au départ, elles se rendent compte qu’elles sont loin d’être les seules à aimer courir entre filles, et ouvrent le 1er club de course à pied féminine d’Eckwersheim, accueilli par le Vélo Club. 

 

Un sport en plein essor…

Rapidement, elles se retrouvent à 40, jusqu’à approcher les 90 femmes à la rentrée de septembre. « La course à pied féminine s’est développée ces dernières années. C’est un sport accessible à toutes, avec peu de contraintes.  
 Beaucoup d’entre elles s’orientent vers des clubs, car il est plus facile de courir à plusieurs. Elles y retrouvent aussi le facteur sécuritaire, et n’ont plus peur de s’aventurer seules dans la forêt par exemple » explique Aude Schruoffeneger, responsable du club. 

 

« Elles aiment aussi se retrouver et discuter avant et après les entraînements : des amitiés se sont ainsi créées. Tous ces ingrédients réunis ont permis à ce sport de prendre de l’essor ». 

 

…et pour toutes !

A Eckwersheim, tous les niveaux et tous les âges (dès 18 ans) sont acceptés. « Il n’y a pas d’esprit de compétition, et surtout aucune pression. Nous sommes là pour vivre des challenge ensemble, pour nous motiver et nous dépasser. De plus, le coach s’occupe vraiment de tout le monde, et se focalise sur les
débutantes ». 

 

Depuis 4 ans, elles sont entraînées par Driss El Himer, un coureur professionnel. « Les mardis et jeudis soir, ainsi que 2 samedis par mois, il nous propose un échauffement, du fractionné, des exercices de maintien, du gainage, des côtes, et des sorties longues de temps en temps. Nous nous retrouvons également entre nous les dimanches matin, et 2 autres fois dans le mois pour des sorties longues. Mais aucun entraînement n’est obligatoire, il n’y a pas de contrainte. Les femmes viennent quand elles veulent et quand elles peuvent. Nous leur conseillons tout de même de rester régulières pour qu’elles ne perdent pas leur souffle ». 

 

Pour l’instant, la section s’entraîne à Eckwersheim le long du canal, dans une salle pour les exercices en intérieur ou encore dans la forêt de Geudertheim. Dès la rentrée, le stade d’athlétisme de Brumath leur sera également mis à disposition par la ville. Les coureuses viennent d’ailleurs de nombreuses communes aux alentours. 

 

Se fixer des objectifs

Chaque année, elles préparent ensemble des courses régionales, le plus souvent caritatives. Certaines d’entre elles voient même plus loin. Après être parties à Budapest pour un semi-marathon, 10 d’entre-elles préparent activement le marathon de Berlin du 16 septembre prochain. « Cela nous permet de nous retrouver et d’allier sport, amitié et voyage » conclut Aude Schruoffeneger. 

 

Il reste une petite dizaine de place pour adhérer au club dès la rentrée de septembre. 

Contact : Aude Schruoffeneger 

capeckwer@gmail.com  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales