Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


« On est vraiment très fières »


Battue par Saint-Etienne lors de la petite finale du Top 12 (28-20), l’Union Haguenau n’a pas réussi à accrocher le podium. Les filles entraînées par Kelly Kistler achèvent tout de même leur aventure avec un sentiment de « fierté ».

 

En demi-finale face à Avoine-Beaumont (22-26), il n’a pas manqué grand-chose. Comme lors de la petite finale face à Saint-Etienne (20-28), il y a un peu plus d’une semaine. 4e au final, les Haguenoviennes sont passées tout près d’un exploit encore plus retentissant. « En demi, ça s’est joué au dernier duel, au dernier agrès », se souvient la coach Kelly Kistler. « C’était extrêmement serré mais c’était aussi le plus beau match qu’on ait vécu, autant les entraîneurs que les gymnastes. Il y avait une tension dingue. Puis le match pour la 3e place, on a un peu de mal à le digérer car il se joue à 1,25 dixième… » 

  

La frustration mise de côté, cette saison reste tout de même très réussie. « C’est un bilan positif car l’an passé, on était 7e, se satisfait l’entraîneure de l’Union. On est vraiment très fières de remonter à la 4e place. » Deux explications sont liées à ce bond au classement d’une année à l’autre.
«Tout d’abord, il y avait un nouveau format*», indique Kelly Kistler. « Il y avait beaucoup plus de stratégie. Ensuite, les filles ont pris en maturité et ont davantage d’expérience. On est aussi plus soudées. Avant, on n’était que 6 dans l’équipe, là on peut être à 8. Le collectif est plus important ».

 

Haguenau, un club qui compte

Avec une gymnaste pensionnaire de l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance) et une autre au Pôle Espoir de Dijon, l’Union Haguenau, club formateur par excellence, désire maintenant rester en haut de l’affiche pour faire honneur à un nouveau statut. « On se sait plus attendues », notifie l’entraîneure alsacienne. « Mais on fait désormais partie des 4 meilleures équipes, aux côtés de grands pôles comme Meaux ou Saint-Etienne. L’an prochain, on veut être sur le podium ». Rendez-vous au mois de décembre pour la prochaine
édition du Top 12.

 

* Les matchs sont composés de duels à l’agrès entre gymnastes de deux équipes et les points sont ainsi décernés : duel gagné (3 points), duel nul (2 points) et duel perdu (1 point). En phase de poules, Haguenau a vaincu Elbeuf (34-14) puis Dunkerque
(22-26).  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales